• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Guyaflux: a TOWER for measuring the carbon flow. Experimental facility to measure the carbon stocks in the Guyanese forest and the CO2 balance between the forest and the atmosphere. © Ch. Maître

Des infrastructures pour la recherche en environnement

Les Soere : Systèmes d’observation et d’expérimentation pour la recherche en environnement

Les Soere sont composés de dispositifs élémentaires d’expérimentation ou d’observation (ORE), nœuds traitant d’un même objet et formés en réseau. Ces dispositifs mutualisent  des observations qui alimentent des modèles. La mesure est un élément important. Les ORE sont le lieu de développements métrologiques, de test de capteurs pour l’acquisition de données nouvelles en environnement, en particulier de données collectées à haute fréquence et spatialisées. 

Par Sébastien Broquere
Mis à jour le 18/06/2013
Publié le 27/05/2013

Site Prairie permanente de Theix et Laqueuille en  Auvergne. © TOILLON Sylvie
Site Prairie permanente de Theix et Laqueuille en Auvergne. © TOILLON Sylvie
L’Inra pilote ou co-pilote quatre Soere à vocation nationale, qui associent plusieurs partenaires scientifiques d’Allenvi :

  • F-ore-t, sur les écosystèmes forestiers, coordonné par le GIP Ecofor 
  • ACBB, sur les agro-écosystèmes prairiaux et de grande culture
  • Pro, sur les sols et les impacts des produits résiduaires organiques 
  • Glacpe, sur les grands lacs péri-alpins

Consacrés à l’usage des sols et des milieux aquatiques, au fonctionnement des écosystèmes, une partie de ces Soere est intégrée dans l’infrastructure européenne Anaee d’analyse et d’expérimentation sur les écosystèmes. Instrumentés par des tours à flux mesurant en continu les échanges de gaz à effet de serre avec l’atmosphère, certains s’intègrent aussi dans l’infrastructure européenne Icos (Integrated Carbon Observing System).

Les SOERE dont l’Inra est partenaire

L’Inra est partenaire de trois autres Soere qui observent l’environnement à des échelles d’espace ou de temps plus larges :

  •  RBV, le réseau des bassins versants (pilote : CNRS-Insu), sur l’eau (quantité, qualité) et dont l’Inra pilote deux dispositifs, dédiés aux environnements agricoles. L’ORE AgrHys, localisé en zone d’élevage, analyse les temps des réponses des agrosystèmes aux changements globaux, aux cycles des nutriments à l’échelle du paysage. L’ORE Omère, localisé dans les environnements méditerranéens, analyse les effets des changements globaux sur le cycle de l’eau, et se focalise plus spécifiquement sur l’érosion et les transferts de pesticides. Un Equipex, CRITEX, met à disposition du réseau un parc d’instruments très innovants.
  •  RZA, le réseau des zones ateliers (pilote : CNRS –Inee), réseau de dispositifs régionalisés, ancrés sur des spécificités locales, à vocation d’interdisciplinarité. Les systèmes environnementaux étudiés sont considérés comme des socio-écosystèmes, étudiant les interactions entre les activités humaines, leurs déploiements dans l’espace et le temps, leurs déterminants, en lien avec l’environnement. L’Inra, avec d’autres organismes de recherche, est impliqué dans de nombreux dispositifs du réseau.
  •  OPE, l’observatoire pérenne de l’environnement (pilote : Andra), à vocation également d’interdisciplinarité et d’intégration des connaissances sur le long terme.

L’Inra, acteur du réseau national des observatoires de recherche de la biodiversité

L’Inra se mobilise fortement pour le Soere Ecoscope, réseau national des observatoires de recherche de la biodiversité porté par la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB). L’Inra soutient en particulier le réseau des observatoires de recherche sur les ressources génétiques « RG-scope », porte le projet SEBIOPAG de mesure des services écosystémiques dans les paysages agricoles, pilote l’ORE Petits Fleuves Côtiers (PFC) dédié à l'évolution des populations de poissons migrateurs sous l'effet des changements environnementaux, et anime le volet biodiversité du Réseau de Mesures de la Qualité des Sols (RMQS) du GIS Sol.

Un réseau au plan européen et international

Au travers de ces infrastructures, l’Inra contribue à la structuration scientifique de l’espace européen et international de la recherche en s’engageant dans la conception de la feuille de route sur les grands équipements de recherche partagés (Esfri : European Strategy Forum on Research Infrastructures). Les projets Anaee et Expeer permettent la mise en place coordonnée de plateformes d’observation et d’analyse des écosystèmes européens, terrestres et aquatiques au plan international.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

  • Jean-François Soussana, directeur scientifique Environnement

Eco-informatique ORE : des systèmes d’information interopérables

Le dispositif Eco informatique ORE a été mis en place en 2009. Basé à Orléans dans l’Unité de Service Info Sol, il a pour mission de caractériser les types de données et les besoins des utilisateurs afin de développer les systèmes d’information des Soere de l’Inra : web services, plugins communs, interopérabilité des données,...