Ecologie et environnement : pour une intelligence mutualisée des savoirs. © Inra

Ecologie et environnementPour une intelligence mutualisée des savoirs

Partant du constat que science et société n’arrivent pas à communiquer, que la société civile attend des résultats accessibles dans le domaine de l’environnement, cet ouvrage propose une méthode pour partager enfin les connaissances de tous, pour tous. 

Publié le 16/12/2016

Le morcellement des savoirs scientifiques est tel qu’il rend inintelligibles les travaux obtenus par chaque spécialiste.

Au cours de ses recherches, cinquante ans durant, l’auteur a donné la primauté aux observations concrètes de nos écosystèmes (champs cultivés, forêts, prairies…) Il a peu à peu dégagé la « démarche scientifique fondamentale », rendue possible à la suite de la découverte du rôle-pivot des « Données initiales concrètes » (Dics) qu’il a caractérisées. Ces Dics, seules perceptions que nous ayons du réel, sont faciles à gérer en informatique et constituent le support de toutes les interprétations critiquables exprimées en des termes précisables.  

Cette ouverture nous responsabilise tous vis-à-vis de notre environnement. Elle amène à reconnaître les devoirs humains vis-à-vis de l’environnement auquel nous appartenons - des règles qui permettront un meilleur avenir.      

Ecologie et environnement : Pour une intelligence mutualisée des savoirs

Editions Actes Sud - 160 pages, octobre 2016 - 18,00 euros

Marcel B. Bouché, jardinier devenu directeur de recherche à l'Inra, a été secrétaire des sections de pédozoologie des Unions internationales des sciences biologiques et des sols. Il est l’auteur d’ouvrages fondamentaux en écologie, en évaluations environnementales et sur le fonctionnement des sols perçu via l’activité lombricienne (Des vers de terre et des hommes, Actes Sud, 2014).