• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Symptômes de Fusarium graminearum sur épi de blé. © LANNOU Christian

Le blé dans tous ses états

Joël Abecassis, lauréat Ingénieur des lauriers de l’Inra 2009, donne un aperçu des recherches conduites dans son unité sur le blé, tant pour répondre aux demandes actuelles de la filière et des consommateurs que pour anticiper de futurs besoins et proposer de nouveaux choix.

Par Mollier Pascale (01 42 75 94 23)
Mis à jour le 23/01/2013
Publié le 15/01/2013

A travers le parcours de Joël Abecassis, sont abordées différentes questions de recherche autour du blé, telles que  sa valeur meunière ou son fractionnement : on peut maintenant envisager de séparer chaque composant du grain pour un usage différent, les protéines, l’amidon, les lipides pour les huiles, et les fibres, qui peuvent être converties en biocarburants.

Il est aussi question d’intelligence artificielle, pour intégrer et représenter les connaissances acquises puis élaborer des processus de raisonnement et de décision, traduits sous forme de logiciels avec des évaluations bénéfices/risques.

Joël Abecassis est ingénieur à l’unité mixte de recherche « Ingénierie des agropolymères et technologies émergentes » (INRA, CIRAD, Montpellier SupAgro, Université Montpellier II), centre INRA de Montpellier.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Caractérisation et élaboration des produits issus de l’agriculture
Centre(s) associé(s) :
Occitanie-Montpellier