Une entrée de légumes frais. © CARRERAS Florence

L’alimentation, une thématique complexe

Au cours d’un entretien réalisé en 2008, Xavier Leverve montre que l’alimentation concerne de multiples disciplines à l’Inra et nécessite une approche intégrée.

Par Mollier Pascale (01 42 75 94 23)
Mis à jour le 24/01/2013
Publié le 14/01/2013

Pour étudier l’alimentation, il faut d’abord comprendre l’aliment, dans toutes ses dimensions (nutriments, texture, etc.), ce qui mobilise des sciences dures comme la physique et la chimie.

Il faut aussi comprendre les interactions entre l’aliment et notre organisme, au niveau physiologique, mais aussi génétique. En effet, notre patrimoine génétique influe sur notre alimentation, c’est la nutrigénétique : nous ne sommes pas égaux devant la prise de poids par exemple. Et réciproquement, l’aliment influence la lecture de nos gènes, c’est la nutrigénomique : par exemple, un esquimau et un chinois ont un régime très différent et leur métabolisme s’est adapté aux aliments dont ils disposent (gras et protéines pour l’un, végétaux pour l’autre). L’étude du comportement alimentaire fait appel à l’économie, la sociologie, la neurobiologie etc.

Le challenge posé à l’Inra est de concilier toutes ces disciplines pour en faire une discipline intégrative autour de l’alimentation.

Xavier Leverve nous a quittés en novembre 2010.