• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Síntomas de flavescencia dorada en cepa roja de Cabernet Sauvignon. © Sandrine Eveillard

La flavescence dorée de la vigne

L’insecte vecteur de la flavescence dorée

La cicadelle Scaphoideus titanus est le principal vecteur de la flavescence dorée. Les chercheurs de l'Inra ont mis en évidence plusieurs traits de vie de ces insectes. En particulier, les éclosions sont réglées par les températures hivernales, ce qui permet d'anticiper la lutte contre les larves. D'autre part, les insectes sont attirés par la couleur jaune des feuilles contaminées par la flavescence dorée, ce qui favorise la propagation de la maladie.

Par Pascale Mollier - Julien Chuche - Denis Thiéry - Daciana Papura - Sylvie Malembic - Alain Blanchard - Xavier Foissac
Mis à jour le 06/09/2016
Publié le 26/03/2013

La flavescence dorée est une maladie qui se transmet par un insecte piqueur, la cicadelle.. © inra, Anne-Sophie Walker
La flavescence dorée est une maladie qui se transmet par un insecte piqueur, la cicadelle. © inra, Anne-Sophie Walker

Le principal vecteur des phytoplasmes de la flavescence dorée est la cicadelle Scaphoideus titanus. C'est un insecte piqueur-suceur, qui propage la maladie en prélevant du phloème contaminé sur un pied et en allant se nourrir sur un autre pied, où il procède à des injections de salive avant de prélever de la nourriture.

Scaphoideus titanus est principalement présent en Europe sur la seule espèce de vigne cultivée (Vitis vinifera).

Carte de distribution de la cicadelle Scaphoideus titanus en Europe.. © inra, Julien Chuche
Carte de distribution de la cicadelle Scaphoideus titanus en Europe. © inra, Julien Chuche

Cycle de l'insecte

Il n’effectue qu’une seule génération par an. Les œufs pondus à la fin de l’été sous l’écorce des bois de vigne de plus d’un an passent l’hiver en diapause. Les éclosions débutent à la fin du printemps. Les cinq stades larvaires se succèdent sur une période de 35 à 55 jours. Les premiers adultes apparaissent généralement fin juillet et leur durée de vie est d’environ un mois.

Cycle de la cicadelle Scaphoideus titanus, l'insecte vecteur de la flavescence dorée de la vigne.. © inra, Julien Chuche
Cycle de la cicadelle Scaphoideus titanus, l'insecte vecteur de la flavescence dorée de la vigne. © inra, Julien Chuche

 L’importance des températures hivernales

 Les études récentes menées à Bordeaux ont montré que les températures hivernales froides ne sont pas indispensables à la levée de diapause et qu’elles affectent la proportion de mâles et femelles au cours du temps, ce qui impacte la propagation de la maladie car les mâles ont une meilleure capacité de vection que les femelles (voir chapitre suivant).

Les travaux ont aussi montré que ces températures hivernales règlent la dynamique des éclosions. Ces résultats sont très importants car ils permettent de prévoir les premières éclosions et d'ajuster au mieux la lutte contre les larves avant qu'elles n'aient eu le temps d'acquérir le phytoplasme.  Ils permettent aussi de prévoir les capacités de colonisation de nouvelles zones viticoles.

L’insecte voit jaune…

Comme un grand nombre d'insectes phytophages, en particulier piqueurs-suceurs, S. titanus montre une forte attraction pour le jaune. Il semblerait que cette attraction soit associée aux jeunes feuilles en développement, plus riches en azote et donc potentiellement de meilleure qualité nutritionnelle pour l’insecte. La couleur verte exerce une attraction sur S. titanus plus faible, mais quand même relativement importante. Or, le jaune, et surtout le vert, sont précisément les couleurs les plus présentes chez la vigne. L’attractivité de ces couleurs sur l'insecte se révèle cruciale dans la propagation de la flavescence dorée. Ainsi, les insectes sont plus attirés par les feuilles jaunies des cépages blancs atteints de flavescence dorée, instaurant une sorte de cercle vicieux de contagion.

Les tests de choix réalisés à l'Inra avec un cépage blanc répandu en Armagnac et très sensible à la flavescence dorée (le cépage Baco 22A) ont confirmé que les plantes atteintes de flavescence dorée attirent davantage S. titanus, que ce soit au stade larvaire ou adulte. Cette attractivité des plantes infectées pourrait en partie expliquer la propagation rapide de la maladie.

Références

- Chuche, J. and Thiéry, D. 2009. Cold winter temperatures condition the egg hatching dynamics of a grape disease vector. Naturwissenschaften, 96: 827-834.

- Chuche J. 2010. Comportement de Scaphoideus titanus, conséquences spatiales et démographiques, Thèse de doctorat, Université Bordeaux 2, 216 p.

- Chuche, J. and Thiéry, D. 2012. Egg incubation temperature differently affects female and male hatching dynamics and larval fitness in a leafhopper. Ecology and Evolution. 2: 732-739.