• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Inflorescence d'Arabidopsis thaliana, l'arabette des dames.. © Inra, CAIN Anne-Hélène

Créer des mutants pour connaître la fonction des gènes

Un projet de grande envergure a été mis en place à Versailles dans le but d’obtenir un mutant pour chaque gène d’Arabidopsis. En observant les mutants, on espère découvrir la fonction des gènes. 

Par Mollier Pascale (01 42 75 94 23)
Mis à jour le 24/01/2013
Publié le 15/01/2013

Petite plante de la famille des moutardes (crucifères),Arabidopsis thaliana est le modèle choisi par la communauté scientifique internationale pour étudier le fonctionnement des plantes supérieures à fleurs. Son génome a été entièrement séquencé en 2000. A ces données de séquences, doivent être combinées des données sur la fonction des gènes. Dans ce but, une collection de mutants d’Arabidopsis a été créée à l’Inra de Versailles. En inactivant un gène par mutation, et en observant les conséquences physiologiques, on peut avoir une indication sur la fonction du gène et orienter ainsi les recherches expérimentales. Pour obtenir les mutants, la méthode consiste à introduire au hasard dans le génome un fragment d’ADN (ADN-T pour ADN transféré) au moyen d’une bactérie naturellement capable de faire ce transfert. Lorsque l’ADN-T s’insère dans un gène, il crée une mutation que l’on peut observer. Mais en plus, il « marque » le gène touché et permet de l’isoler par les méthodes de génétique moléculaire. Depuis sa création, en 1993, cette collection est largement utilisée au niveau international. Les connaissances générées par cette base sont rassemblées et rendues accessibles à l’ensemble de la communauté scientifique dans deux bases de données : une base décrivant les mutants, et une base donnant les séquences contenant des mutations.

 

Film réalisé en 2001 par Gérard Paillard.

Contact(s)
Département(s) associé(s) :
Biologie et amélioration des plantes
Centre(s) associé(s) :
Versailles-Grignon