Colza Igepp Rennes

Des plantes pour le futur

Herman Höfte, de l’Inra de Versailles, fait le point sur les travaux menés pour développer l’utilisation de la biomasse à des fins énergétiques.

Par Mollier Pascale (01 42 75 94 23)
Mis à jour le 14/02/2013
Publié le 10/02/2013

Actuellement, l’énergie produite à partir de biomasse représente 13% de la demande totale. L’agence internationale de l’énergie estime le potentiel de production à 25% en 2050, sans altération de la biodiversité, des sols et des eaux. Il s’agit donc de produire de la biomasse en minimisant la compétition avec les productions alimentaires, par exemple en cultivant des oléagineux ou des lignocellulosiques sur des terres marginales, en développant l’agroforesterie, ou encore la culture de microalgues. Les recherches visent à améliorer les performances agronomiques de ces cultures, leurs impacts environnementaux et leur adaptation aux procédés industriels.

 

Film de la rencontre professionnelle « Chimie du végétal : le pouvoir des plantes», organisée par l’Inra lors du Salon international de l’agriculture 2011.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Biologie et amélioration des plantes
Centre(s) associé(s) :
Versailles-Grignon