la génomique environnementale : la révolution du séquençage à haut débit. © Inra

La génomique environnementale : La révolution du séquençage à haut débit

Fruit d’une réflexion collective de chercheurs de divers instituts de recherche dont l’Inra, cet ouvrage propose de comprendre en quoi cette nouvelle discipline qu’est la génomique environnementale informe sur la taxinomie et la diversité des organismes actuels et fossiles, leur phylogénie et leur évolution.

Publié le 10/11/2016

La génomique environnementale est un domaine de recherche émergent qui regroupe l’ensemble des connaissances acquises sur les organismes et les écosystèmes présents et passés, par l’analyse de la séquence et de l’expression des gènes, génomes et métagénomes. 

Analysant les potentialités et les capacités d’adaptation des organismes vivants, la génomique environnementale permet de déterminer leur biologie, leurs traits fonctionnels et leurs interactions avec l’environnement dans ses dimensions biotique et abiotique. 

À l’aune des nouvelles méthodes de séquençage de l’ADN, ce livre présente également les grands bouleversements technologiques, méthodologiques et conceptuels survenus dans les sciences de l’environnement et en identifie les enjeux, les potentiels et les limites.

La génomique environnementale : La révolution du séquençage à haut débit

ISTE Éditions – Collection Écologie sous la direction de Denis Faure et Dominique Joly, CNRS, Gif-sur-Yvette 180 p., juillet 2016 - 29,00 euros

Les coordonnateurs : 

Denis Faure est directeur de recherche au CNRS à l’Institut de biologie intégrative de la cellule (Gif-sur-Yvette). Titulaire d’un doctorat en écologie microbienne, il étudie les interactions entre microorganismes et entre microorganismes et plantes, en combinant des approches d’écologie génomique et de biologie intégrative. 

Dominique Joly est directrice de recherche au CNRS au Laboratoire évolution, génomes, comportements, écologie (Gif-sur-Yvette). Titulaire d’un doctorat en entomologie, elle étudie les comportements sexuels et la génomique des populations d’insectes en réponse aux changements environnementaux.

Les contributeurs Inra :

• Julie Aubert – Mathématiques et informatique appliquées – Versailles-Grignon

• Alain Franc - Biodiversité, gènes et communautés – Bordeaux-Aquitaine

• Annegret Kohler – Interactions arbres/micro-organismes Nancy

• Francis Martin – Recherches avancées sur la biologie de l’arbre et les systèmes forestiers – Nancy • Philippe Normand – Écologie microbienne – Auvergne – Rhône-Alpes

• Xavier Raynaud – Institut d’Écologie et des sciences de l’environnement de Paris - Versailles-Grignon

• Hugues Roest-Crollius – Codir – Centre-siège Paris  

ISTE Éditions – Collection Écologie sous la direction de Denis Faure et Dominique Joly, CNRS, Gif-sur-Yvette 180 p., juillet 2016 - 29,00 euros