• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer
VISUEL  actu rencontres  SIA 2015 © © kasto - Fotolia

Les rencontres et le colloque du SIA 2015

Antibiotiques. © Inra, Syntho-Fotolia

Intrants médicamenteux en agriculture et en santé

Cette rencontre évoque le problème de l'antibiorésistance dans le domaine de la santé animale.

Mis à jour le 05/03/2015
Publié le 11/02/2015

Lundi 23 février 2015 ~ de 14h30 à 16h30

Les questions soulevées par l’usage des intrants médicamenteux en agriculture dans le domaine de la santé animale sont largement similaires à celles rencontrées en santé humaine.

L’utilisation excessive d’antibiotiques ces dernières décennies a conduit à un problème majeur de santé publique (émergence de bactéries multi-résistantes, persistance des antibiotiques dans l’environnement), et a mené à la mise en place de plans d’action gouvernementaux pour rationaliser les prescriptions et préserver leur efficacité. 

Dans tous les cas, les écosystèmes microbiens jouent des rôles cruciaux :

  • en tant que réservoirs de molécules antimicrobiennes, qui sont des régulateurs naturels des populations de microorganismes ;
  • dans l’apparition, la transmission et la persistance des résistances microbiennes dans l’environnement, en raison de l’augmentation de la pression sélective due à un usage excessif des intrants médicamenteux permettant aux microorganismes résistants de se répandre ;
  • mais peuvent néanmoins apporter des solutions en piégeant ou dégradant des intrants médicamenteux.

Les questions posées par les scientifiques sont donc les suivantes :

  • Quelle est la dimension environnementale de l’antibiorésistance?
  • Quels sont les rôles des écosystèmes microbiens dans la propagation des résistances ? Quel est l’impact de l’épandage et de l’amendement des sols ?
  • Quelles sont les alternatives et les pistes pour réduire l’utilisation d’antibiotiques en santé animale et humaine ?
Programme

14h30
Introduction, Emmanuelle Maguin, directrice du MétaProgramme MEM et chef du département MICA, Inra

Emmanuelle Maguin - Rencontre SIA 2015 MEM
> La dimension environnementale de l'antibiorésistance, Jean-Yves Madec, ANSES

Jean-Yves Madec - Rencontre SIA 2015 MEM

> Les stratégies gagnantes pour relever les défis de la santé, Jean-Louis Hunault, SIMV

Jean-Louis Hunault - Rencontre SIA 2015 MEM

Discussion avec la salle

> Antibiorésistance naturelle tellurique et impact anthropique, Pascal Simonet, CNRS

Pascal Simonet - Rencontre SIA 2015 MEM
> Le microbiote intestinal, atout ou menace face aux antibiotiques ?, Joël Doré, Inra

Joël Doré - Rencontre SIA 2015 MEM

Discussion avec la salle

16h10
Conclusion
Emmanuelle Maguin, Inra

Cette rencontre a fait l'objet d'un live tweet sur le compte @Inra_France avec le hashtag #mpMem.

Voir les résumés de la rencontre :

MEM au SIA 2015

" >SIA 2015 - Programme-résumés MEM

Métaprogramme MEM

Le métaprogramme MEM initié en 2010, est un programme de recherche transdisciplinaire et transversal qui implique des équipes de microbiologistes associés à des bio-informaticiens concernés par des approches globales de différents écosystèmes microbiens.

Le préfixe Méta- signifie «ce qui est au-delà de, ce qui dépasse et englobe». Le suffixe -omique correspond à des technologies qui permettent d'étudier un grand nombre de données concernant un ensemble d'objets biologiques, telles qu'un ensemble de gènes (génomique), d'ARN (transcriptomique), de protéines (protéomique), de métabolites (métabolomique), etc...

Les approches méta-omiques sont donc utilisées pour appréhender dans leur globalité des écosystèmes microbiens complexes tels que l'ensemble des micoorganismes du sol, de l'intestin humain ou des aliments fermentés. 

Site du métaprogramme