• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
SIA 2014 Les rencontres de l'Inra au Salon interntional de l'Agriculture © Inra

Les rencontres du SIA 2014

SIA 2014 rencontres Gérer santé plantes © Inra

Gérer la santé des cultures : des variétés au paysage

 Cette rencontre présente les leviers mobilisables pour gérer la santé des plantes : résistances variétales, pratiques agronomiques, organisation du paysage, surveillance et diagnostic des maladies... Cette thématique s'inscrit dans le métaprogramme SMaCH de l'Inra.

Mis à jour le 03/03/2014
Publié le 19/02/2014

Mercredi 26 février 2014 - 10h à 12h

Le séminaire « Gérer la santé des plantes : des variétés au paysage » exposera une vision de la complémentarité des leviers utilisables pour gérer la santé des plantes. On abordera aussi bien les résistances variétales que les pratiques agronomiques qui accompagnent leur déploiement. On fera également le point sur le renouvellement des méthodes de surveillance des bioagresseurs pouvant être mises en œuvre collectivement pour un gain notable d’efficacité.

 La première session sera consacrée à deux exemples de mise au point de nouvelles variétés porteuses de résistances génétiques, de leur découverte à leur caractérisation et à leur déploiement sur le territoire. Deux histoires mêlant déceptions et réussites : le colza résistant au phoma et la vigne résistante au mildiou et à l’oïdium. Pour mieux éclairer les stratégies de déploiement des variétés, on insistera sur l’importance des pratiques agronomiques et de l’organisation du paysage dans la prévention de la diffusion des maladies. En complément de ces pratiques, la prévention devra s’appuyer sur des capacités accrues de surveillance des maladies et de diagnostic pour anticiper les risques, mettre en place des dispositifs d’alerte et d’actions collectives. Aussi plusieurs outils innovants de surveillance, prévision, diagnostic seront présentés.

A l’Inra, au sein du métaprogramme SMaCH (1), une communauté de 200 chercheurs travaille actuellement sur cet enjeu finalisé de protection de la santé des plantes cultivées et tente d’inscrire cette démarche  dans une moindre dépendance aux produits phytosanitaires.

(1) SMach : Gestion Durable de la Santé des Cultures (responsable : Xavier Reboud, SPE)

- Programme et résumés des rencontres :

SIA 2014 Rencontre Gérer la santé des culture

- Présentations powerpoint :

  • Introduction : complémentarité des leviers utilisables pour gérer la santé des plantes : génétique, agronomie, surveillance, actions collectives :   Exposé de Xavier Reboud
  • Les résistances génétiques, leur découverte, leur caractérisation, leur déploiement, exemple du colza résistant au phoma :   Exposé de Martine Leflon
  • Caractérisation et exploitation de résistances génétiques au mildiou et à l’oïdium chez la vigne pour une viticulture à faibles intrants phytosanitaires :   Exposé de Christophe Schneider
  • Importance des pratiques agronomiques et de l’organisation du paysage comme leviers de prévention de la diffusion des maladies :   Exposé de Marie-Hèlene Jeuffroy
  • Du diagnostic au champ à la surveillance du territoire européen. Présentation de plusieurs outils innovants pour l’identification des bioagresseurs des plantes cultivées :  Exposé de Jean-Yves Rasplus
  • Conclusion : l’intérêt du MétaProgramme SMaCH pour répondre à l’enjeu finalisé de la santé des cultures

Le métaprogramme SMaCH

Xavier Reboud, en charge du métaprogramme SMaCH, présente l'appel à projet lancé en 2014 dans le cadre de ce programme.

Site du métaprogramme