• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Thomas Loyau remporte la finale inter-régionale du concours

Concours Ma thèse en 180 secondes : un finaliste Inra

Thomas Loyau a remporté le concours "Ma thèse en 180 secondes" au niveau inter-régional (Centre/Poitou-Charentes), le 10 avril à Poitiers. Résultat final à Québec en automne 2014.

Par Pascale Mollier
Mis à jour le 16/02/2017
Publié le 28/04/2014

Voilà un brillant exercice de communication qui consiste à résumer sa thèse en 180 secondes et avec une seule diapositive ! Ce concept a donné lieu à un concours intitulé « ma thèse en 180 secondes », lancé par l’Association francophone pour le savoir, et qui se déroule actuellement, en France, Belgique et Maroc pour une finale internationale au Québec en automne 2014.

 Thomas Loyau a remporté la finale au niveau inter-régional (Centre/Poitou-Charentes), parmi seize doctorants des universités de Poitiers et de Tours. Étudiant à l'Université  François Rabelais de Tours, Thomas termine actuellement sa thèse au sein de l'Unité de recherches avicoles du centre Inra Val de Loire, dans l'équipe Métabolisme des oiseaux, croissance et adaptation.
Son sujet de thèse ne tient pas en trois mots ! : "Etude intégrative des effets à long terme de l’acclimatation embryonnaire à la chaleur sur le métabolisme du poulet de chair, en vue d’une application d’élevage adaptée aux pays chauds et au réchauffement climatique"… Autrement dit, il s’intéresse aux mécanismes d’adaptation à la chaleur des poulets de chair.

 Les doctorants candidats appartiennent à de nombreuses disciplines scientifiques et littéraires. Leurs exposés sont à la hauteur du défi : des concentrés de dynamisme et de créativité, voire des numéros d’acteurs ! Il faut dire que l’exercice est périlleux, car rien n’est plus difficile que d’être bref…Comme l’écrivait  Pascal en terminant sa seizième Provinciale, adressée aux jésuites en 1056 :« Je n'ai pas eu le temps de faire plus court »...

Le concours en pratique

Le concours « Ma thèse en 180 secondes » a été lancé en 2012 au Québec par l’ACFAS (Association francophone pour le savoir) et s’inspire du concours « Three minute thesis (3MT®) », conçu à l'Université du Queensland.
En France, la session de 2014 est organisée par le CNRS et la Conférence des présidents d'université (CPU). La sélection des candidats a lieu au niveau inter-régional de février à mai dans les universités volontaires, avant la finale nationale le 10 juin 2014 à Lyon. 23 universités et communautés d'universités représentant 15 régions sont candidates à l'édition 2014. Les trois lauréats nationaux, français, belges et marocains, se rencontreront pour la finale internationale à Montréal, en automne 2014.

Site du concours