• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
couverture livre science plurielle lcoutellec. © quae

La science au pluriel

Léo Coutellec, chercheur et enseignant, propose ici un espace de réflexion critique sur ce qu’il nomme des "sciences impliquées". Avec pour sous-titre "Essai d'épistémologie", voici un nouvel opuscule de la série de conférences "Sciences en questions", animations dont l'Inra a fêté les vingt ans en 2015.

Publié le 10/11/2015

Pour l’auteur, une science impliquée prendrait acte de sa responsabilité, serait attentive aux conséquences qu'elle peut engendrer, et ouvrirait au questionnement sur sa finalité, tout en invitant au partage des savoirs et des pouvoirs liés à ces savoirs. Plusieurs hypothèses en épistémologie sont formulées dans l'ouvrage pour penser et agir sur le pluralisme des sciences.

Une science, des sciences ?

L'enjeu serait de doter "la" science d’un nouveau principe démocratique qui permettrait, non pas de la sortir de la tourmente sociétale dans laquelle elle semble être prise, mais de la penser "au pluriel", dans la profondeur de son implication radicale au réel. La réflexion épistémologique de l'auteur sur les sciences rejoint celle de l’éthique.

Issu d’une conférence donnée à l’occasion du XXe anniversaire du groupe Sciences en questions, ce petit opuscule invite à renouveler les réflexions épistémologiques et philosophiques au sein de la démarche scientifique, ainsi que notre façon de penser la responsabilité dans les sciences.

___________________________________________________

"La science au pluriel - Essai d'épistémologie pour des sciences impliquées"

Editions Quae, collection INRA-Sciences en questions - 2015, 88p, 9,50 € 

L'auteur :
Léo Coutellec, 31 ans, est chercheur et enseignant en histoire et philosophie des sciences et des techniques contemporaines à Paris et à Lyon. Il a reçu en 2008 le prix de la Société française de l’histoire des sciences et des techniques pour son travail de recherche sur l’histoire des fondements du concept de commensalisme en biologie au XIXe siècle.

En savoir plus sur les conférences "Sciences en questions"

Le groupe de travail Sciences en Questions a été constitué à l’Inra en 1994 à l’initiative des services chargés de la formation et de la communication. Son objectif est de favoriser une réflexion critique sur la recherche par des contributions propres à éclairer, sous une forme accessible et attrayante, les questions philosophiques, sociologiques et épistémologiques relatives à l’activité scientifique. Chaque conférence est publiée aux Editions Quae.

Site de Sciences En Questions

"Sciences en questions" a fêté son vingtième anniversaire en décembre 2014, avec la conférence de Léo Coutellec "La science au pluriel, essai d'épistémologie pour des sciences impliquées".

Cette conférence est disponible en vidéo.