• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

Paris

28 fév 2017

Colloque Inra au SIA 2017 : Homme, animal, environnement : la santé en partage. © Inra

Colloque Homme, animal, environnement : la santé en partage

La santé est une préoccupation primordiale qui irrigue une part déterminante des travaux de l’Inra d’une manière transversale. À l’occasion du Salon international de l’agriculture 2017, l'Institut a ainsi choisi de consacrer son colloque scientifique au thème Homme, animal, environnement : la santé en partage.

Mis à jour le 21/02/2017
Publié le 30/01/2017

L’Inra contribue à la santé du consommateur en étudiant la qualité nutritionnelle de ses aliments, en préservant la qualité hygiénique des denrées, il veille à la santé des plantes, il préserve la santé et le bien-être des animaux et protège la santé de l’environnement. La santé n’est pas l’identifiant le plus spontanément associé aux missions de l’Inra et pourtant la détermination et l'engagement de l'Institut sont très importants dans ce domaine. Le colloque de l’Inra au SIA 2017 va mettre en lumière deux puissantes dynamiques qui changent le regard que les chercheurs et la société portent sur le concept de Santé, à l’échelle de la planète.

Autour des concepts et des dynamiques « One Health » (un monde, une santé) et « EcoHealth » (santé environnementale), de nouveaux questionnements sont apparus et ils ont motivé de nouvelles approches en recherche.

En 2017, cela peut sembler un truisme ou une banalité d’affirmer que les enjeux de santé se nouent, indépendamment des espèces concernées, aux interfaces homme - animal - environnement. Ce paradigme n’est pourtant pas si ancien. Il a vu le jour à l’orée des années 2010 dans le cadre d’une note fondatrice, conçue par trois organismes mondiaux en charge de la santé de la planète et de ses occupants : l’OMS (Organisation mondiale de la santé), l’OIE (Organisation mondiale de la santé animale) et la FAO (Organisation des Nations-Unies pour l'alimentation et l'agriculture).

Avec la dynamique « One Health », les logiques d’action en recherche comme en gestion sanitaire ont changé. C’est un véritable ressourcement pour trois domaines de recherche ! Il y a les maladies « zoonotiques » que l’Homme et les animaux partagent et qui émergent avec une fréquence accrue dans nos sociétés en évolution, la véritable pandémie de diffusion de résistances des bactéries aux antibiotiques alors qu’hommes et animaux partagent une même armoire à pharmacie, et enfin les impacts des contaminants alimentaires et environnementaux au potentiel perturbateur endocrinien ou métabolique.

Au programme

Le colloque, en langue française, accueille trois grands témoins. Ils illustrent l’évolution des risques dans nos sociétés placées sous l’influence de la mondialisation, du changement global et du réchauffement climatique en particulier. Jakob Zinsstag (Tropical & Public Health Institute, Bâle) aborde la dynamique planétaire des maladies partagées par l’Homme et les animaux (sur les 1 400 agents pathogènes pour l’Homme, 60 % le sont également  pour des animaux). Au-delà de la redoutée maladie de Lyme, Muriel Vayssier (Inra) évoque les maladies transmises par les tiques, leur écologie qui associe faune sauvage et faune d’élevage et l’influence du changement climatique. Bruno Gonzalez-Zorn (Université de Madrid) décrypte la mécanique de diffusion planétaire des résistances aux antibiotiques, acquises par les bactéries lorsqu’on fait de mauvais usages de ces médicaments en élevage ou en médecine humaine.

Dans une séquence tonique et dynamique, de jeunes chercheurs présenteront, chacun en 4 minutes, leurs projets novateurs, lauréats de financements de l’ANR en 2016. Comment les mathématiques et la modélisation viennent au secours des démarches « One Health » pour les plantes ou les animaux ? L’hépatite E : ce virus du porc source de préoccupations pour les salaisonniers et pour la santé des consommateurs. La grippe : quelle cible ; le poulet, l’Homme ou les deux ?  L’exposition à des pesticides à faibles doses : le potentiel synergique des mélanges ?  

Une table ronde associe ces acteurs de la recherche et des gestionnaires de risque à l’échelle française (Direction générale de l'Alimentation - ministère de l’Agriculture, de l’Agro-Alimentaire et de la Forêt) ou internationale (Cirad), ainsi qu’un expert en santé environnementale. Elle traite des risques sanitaires perçus pour le futur, dans ces différents domaines. Les intervenants évoquent l’état des connaissances acquises et celles restant à acquérir sur ces sujets. En interaction avec le public, ils décrivent les actions de prévention, de préparation et de maitrise pour juguler ces risques et préserver la santé intégrée de l’environnement, des animaux et de l’Homme.

Informations pratiques

Lieu : Parc des expositions de la porte de Versailles, Paris
Pavillon 1.1, Espace 2000, de 14 h 30 à 18 h

> En savoir plus sur le colloque, s'inscrire

> En savoir plus sur l'Inra au Salon international de l'agriculture 2017

À suivre sur Twitter avec le hashtag #OneHealth

Programme détaillé

14 h - 14 h 30 : Accueil des participants

14 h 30 - 14 h 35 : Présentation / mise en contexte du colloque
Thierry Pineau, chef du département Santé Animale, Inra

14 h 35 - 14 h 45 : Ouverture
Philippe Mauguin, PDG de l'Inra

14 h 45 - 16 h : Séquence 1 : Les enjeux et les recherches nationales et internationales
> Maladies émergentes, zoonotiques vectorisées, comment être préparés
Jakob Zinsstag, Prof. Institut de Santé Publique et Tropicale, Bâle

> Les maladies zoonotiques vectorisées par les tiques, projet Ohticks
Muriel Vayssier, directrice de recherche, Inra

> L’Inra lauréat de projets « One Health » à l’ANR en 2016
   1. Samuel Soubeyrand : maths & modélisation en contexte « One Health »
   2. Virginie Doceul : Hépatite E, zoonose alimentaire
   3. Romain Volmer : grippe zoonose contagieuse potentielle
   4. Laurence Payrastre : perturbateurs endocriniens ou métaboliques, pesticides en mélanges

Discussion avec la salle

16 h - 16 h 20 : Pause café

16 h 20 - 17 h55 : Séquence 2 : Gestion des risques pour la santé animale, pour la santé humaine et celle des écosystèmes

> Introduction de la table ronde : Gestion des risques : défi de la gestion intégrée, usages vertueux des antibiotiques et de la maîtrise de l'émergence de la diffusion des résistances
Bruno Gonzalez-Zorn, Prof. Université Complutense, Madrid

> Table ronde

  •    Jakob Zinsstag, Prof. Institut de Santé Publique et Tropicale, Bâle
  •    Muriel Vayssier, directrice de recherche, Inra
  •    Bruno Gonzalez-Zorn, Prof. Université Complutense, Madrid
  •    Patrick Dehaumont, Direction générale de l'Alimentation - ministère de l’Agriculture, de l’Agro-Alimentaire et de la Forêt
  •    Thierry Lefrançois, Cirad

Discussion avec la salle

17 h 55 : Conclusion
Stéphane le Foll, Ministre de l’Agriculture, de l’Agro-Alimentaire et de la Forêt