• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Cette nouvelle édition fait état des avancées scientifiques les plus remarquables sur les nanostructures de la machinerie photosynthétique, sans oublier les nouvelles applications qui découlent de ces progrès.

La photosynthèse

Cette nouvelle édition fait état des avancées scientifiques les plus remarquables sur les nanostructures de la machinerie photosynthétique, sans oublier les nouvelles applications qui découlent de ces progrès.

Mis à jour le 02/05/2018
Publié le 04/01/2018

Phénomène complexe, la photosynthèse implique des mécanismes à la fois physiques et biochimiques. Ce livre présente les deux grandes phases du processus, lumineuse et métabolique. Un aperçu des échanges entre plantes et atmosphère permet également d’appréhender le rôle des facteurs de l’environnement sur l’activité photosynthétique. 

Au cours de l’évolution des organismes vivants, la photosynthèse a été le processus principal de l’élaboration de la matière organique sur notre planète. Phénomène complexe, la photosynthèse implique des mécanismes à la fois physiques et biochimiques par lesquels les plantes et certaines bactéries utilisent l’énergie solaire pour assimiler le carbone du gaz carbonique de l’atmosphère (phase lumineuse), l’incorporer et synthétiser ensuite les molécules organiques du monde vivant (phase métabolique).

Dans cette approche résolument originale, le déroulement de la phase lumineuse est d’abord exposé à partir d’un modèle simple, Chlorobium, une bactérie verte vivant en anaérobiose, manifestant une photosynthèse sans émission d’oxygène (photosynthèse anoxygénique). Il est ensuite détaillé pour les organismes émetteurs d’oxygène à la lumière (photosynthèse oxygénique), principalement les plantes supérieures, mais aussi les algues et les cyanobactéries.

Sur la phase métabolique, l’ouvrage offre un point complet des connaissances biochimiques, moléculaires et génétiques en matière d’équipements enzymatiques et de régulation in situ de leurs activités. Les auteurs étudient également le rôle des facteurs de l’environnement sur l’activité photosynthétique à travers les échanges entre plantes et atmosphère. Pédagogique et largement illustré, ce livre est également muni d’un index indispensable.  

 

Les auteurs

Jack Farineau, ancien élève de l'École normale supérieure de Saint-Cloud, agrégé de biologie, docteur ès sciences, a exercé une activité de recherche au Centre d'études nucléaires de Saclay.  

Jean-François Morot-Gaudry, directeur de recherche honoraire Inra, membre de l’Académie d’agriculture de France dont il a été président en 2011, est un spécialiste des mesures globales de photosynthèse et des mécanismes d’assimilation du carbone chez les plantes cultivées.   

 

La photosynthèse

Processus physiques, moléculaires et physiologiques 

Editions Quae – 460 pages, janvier 2018 – 49 euros