• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Les tables d'alimentation des animaux

Les tables d’alimentation des animaux fournissent des informations indispensables pour calculer une ration ou évaluer une production permise par une ration établie. Elles sont régulièrement améliorées depuis 1978.

table d'alimentation bovins. © Inra
Par Pascale Mollier
Mis à jour le 18/04/2016
Publié le 23/01/2016

Un guide indispensable pour l’éleveur…

Les tables d’alimentation sont des tableaux qui rassemblent  les données à la fois sur la valeur nutritionnelle des aliments et sur les besoins des animaux. Ces ouvrages de référence sont plébiscités par la profession et l’enseignement. Les premières versions publiées en 1978, puis en 1988, ont été réactualisées en 2004 (ruminants, porcs, volailles, lapins, chevaux et poissons) puis en 2010 pour les ruminants. Une version multi-espèces a été traduite en anglais, espagnol et chinois.

…En constante évolution

Les tables de 1978 (1) s’appuient sur les toutes premières tables françaises de référence, élaborées dès les années 40 (2). Les innovations de 1978 portent sur le choix d’unités appropriées pour comparer les aliments, notamment leur valeur énergétique et la valeur nutritionnelle de leurs protéines (3). Les tables de 1978 tiennent aussi compte des capacités d’ingestion des animaux et de l’ingestibilité des aliments (4).

Les tables de 1988 proposent des données actualisées et une gamme d’aliments élargie, notamment pour les aliments concentrés. Elles donnent la valeur nutritive et la composition chimique d’environ 600 fourrages et 104 aliments concentrés et sous-produits. Les tables de 2010 s’élargissent à 1250 fourrages et 200 aliments concentrés.

Des logiciels pour faire du « sur-mesure »

Ces tables théoriques se prolongent par des outils pratiques : les logiciels INRAtion (calcul et analyse des rations pour bovins, ovins et caprins, 2007) et PrevAlim (prévision de la valeur des aliments, permettant à l’éleveur d’utiliser dans le logiciel ses propres aliments, 2008. INRAtion est vendu en trois langues dans une dizaine de pays et participe à la renommée des systèmes Inra. En France, il est intégré dans les outils des contrôleurs laitiers et dans d’autres outils de gestion d’élevage. Il est également largement utilisé dans les établissements d’enseignement agricole.

(1) Ces tables de 1978 sont issues du Centre de recherches zootechniques et vétérinaires de Theix, sous la conduite de Robert Jarrige.

(2) par André M. Leroy, professeur à l’Institut national agronomique.

(3) Les valeurs énergétique et nutritionnelle tiennent compte de la quantité de nutriments réellement disponibles à l’issue de la digestion.

(4) L’ingestibilité dépend du temps de prélèvement, de mastication et de digestion de l’aliment dans le rumen.

Porcs créoles. © inra, Maurice Mahieu

Des tables d'alimentation pour les pays chauds

Equivalent des tables d'alimentation nationales pour les pays tempérés, Feedipedia propose depuis 2012 des tables destinées aux pays tropicaux et subtropicaux. Gérée conjointement par l'Inra, le Cirad, l'Association française de zootechnie et la FAO, cette encyclopédie en ligne gratuite permet aux pays des régions chaudes d’utiliser au mieux la grande diversité de leurs ressources végétales locales.