• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Les UMT avec l’Inra en 2019

Quatre UMT avec l'Inra labellisées en 2019

UMT SC3D : Systèmes Caprins Durables De Demain

L’UMT SC3D apportera de nouvelles solutions à la filière caprine pour assurer la durabilité des élevages. Avec l’appui des partenaires de la filière, dans un contexte de changement climatique, la construction de nouveaux systèmes fourragers et l’impact de l’alimentation sur la reproduction de l’animal seront au cœur des travaux de l’UMT.

Mis à jour le 20/03/2019
Publié le 29/01/2019
Mots-clés :

chèvres au pâturage © Hugues Caillat
© Hugues Caillat

Leader européen de la production laitière, la filière caprine française souffre cependant d’un déficit d’attractivité (pénibilité du travail, difficultés économiques, …), elle est en pleine restructuration.  Les objectifs des travaux de l’UMT SC3D, portée par l’Institut de l’Elevage (Idele) et l’Inra, sont de répondre aux enjeux auxquels la filière caprine est confrontée : la durabilité des élevages et les attentes sociétales (équilibre entre empreinte environnementale et services environnementaux, bien-être animal)

LL’ambition de ce projet est de fournir aux éleveurs et à la filière caprine des clés pour aller vers des conduites et des systèmes durables et plus résilients aux aléas. L’UMT SC3D réalisera des travaux sur les ressources fourragères et sur l’animal pour aller vers des systèmes innovants et robustes. Ces travaux s’appuieront sur des outils existants (Patuchev) et de nouveaux outils (capteurs, nouvelles technologies, big data…) ou approches autour de la valorisation de données (dispositifs expérimentaux, réseaux d’élevages et modélisation). Ces données collectées amélioreront le pilotage des exploitations, tout en apportant des réponses aux attentes sociétales. L’UMT SC3D s’appuiera sur les compétences de chercheurs et d’ingénieurs de l’Idele et de l’Inra mais aussi sur celles d’organismes agricoles (Chambre d’Agriculture, Contrôle Laitier, Civam, enseignement agricole), d’entreprises privées (entreprises de sélection fourragère et animale, laiteries) et d’éleveurs de chèvres mobilisés au sein des réseaux REDCap et Ferticap.
Les recherches de l’UMT SC3D seront organisées en trois axes thématiques et un axe en charge de la diffusion et de la communication :

Axe 1 : Multi-performance des systèmes laitiers caprins de demain

Contribuer au développement de systèmes caprins multi performants, c’est à dire économiquement viables permettant un revenu du travail et un métier plus attractif, à faible impact environnemental et prenant en compte les attentes sociétales.

Axe 2 : Valorisation des ressources végétales dans les systèmes alimentaires caprins durables de demain

Déterminer les facteurs d'adaptation des ressources végétales valorisées par les chèvres et de re-concevoir des systèmes fourragers caprins, i/ en prenant en compte l'adaptation au changement climatique, ii/ dans un objectif de meilleure autonomie alimentaire et protéique des systèmes caprins, iii/ en limitant les intrants au niveau des cultures (azote minéral, IFT des cultures) et iv/ en étant opérationnel pour les éleveurs du point de vue de la charge de travail.

Axe 3 : Des conduites innovantes pour répondre aux enjeux de la filière

En lien avec l’évaluation de la durabilité des systèmes menée dans l’axe 1, ce 3ème axe s’attachera à identifier, proposer, tester des conduites répondant aux enjeux du plan de filière caprine 2022, c’est-à-dire limitant les intrants chimiques, favorisant l’autonomie, respectant le bien-être animal ou encore améliorant la sécurité sanitaire des produits. Les conduites d’élevage plus particulièrement étudiées concerneront la reproduction et l’alimentation.

Axe 4 : Valorisation et diffusion des acquis

Cet axe transversal vise à assurer une bonne diffusion des résultats acquis au sein de l’UMT SC3D vers différents publics : éleveurs, techniciens, apprenants, enseignants, chercheurs.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

  • Hugues CAILLAT Unité Expérimentales Fourrages Environnement Ruminants, UE1373 FERLUS, INRA - LUSIGNAN 150 route le Chêne, 86600 LUSIGNAN
Idele :
Jérémie JOST, Service productions laitières, Département techniques d’élevages et environnement, Institut de l’élevage – bureau de Poitiers-Mignaloux Beauvoir
Département(s) associé(s) :
Physiologie animale et systèmes d’élevage
Centre(s) associé(s) :
Nouvelle-Aquitaine-Poitiers

Les acteurs

Le projet est labellisé pour 5 ans (2019-2023).
Il est porté par l’institut de l'élevage -Idele- et l’INRA via deux unités basées à Lusignan, près de Poitiers : i) l'unité expérimentales Fourrages Environnement Ruminants -FERLUS- et ii)  l'unité de recherche Pluridisciplinaire Prairies et Plantes Fourragères -PF3-

D’autres unités de recherche sont impliquées aux côtés de l’Idele :

Cette UMT SC3D s’inscrit dans un partenariat large avec les acteurs économiques (éleveurs, coopératives, entreprises), du développement (organismes de conseil) et l’enseignement agricole.