• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Le Groupement d'Intérêt Scientifique AGENAE renouvelé pour 5 ans : INRA – CIRAD - APIS-GENE – CIPA – BIOPORC - AGENAVI

Le bilan positif du travail accompli par le Groupement d’Intérêt Scientifique AGENAE (Analyse du GENome des Animaux d'Elevage) créé en mai 2002 a conduit à son renouvellement pour cinq ans. Constitué afin de construire et partager un savoir en génomique animale, il a l'originalité de réunir outre l’INRA et le CIRAD, des groupements professionnels représentant les principales filières animales : piscicole, porcine, avicole, bovine. En cinq ans, il a donné lieu à des retombées concrètes utilisables par les professionnels : les nouveaux marqueurs et gènes découverts enrichiront à court terme les programmes de sélection génomiques.

Image d'un gel obtenu sur un automate d'analyse d'ADN, illustrant le polymorphisme de 9 microsatellites sur 14 bovins. Les bandes rouges correspondent au standard de taille interne. Les bandes bleues correspondent aux produits d'amplification des microsattelites ILSTS 005, ETH 225, INRA 035 ; les bandes jaunes aux produits d'amplification des microsattelites INRA 063, INRA 005 et HEL 1 ;  les bandes vertes aux produits d'amplification des microsattelites ETH 152, INRA K et MM12.. © Inra, GOUDARZI Katayoun Moazami
Mis à jour le 20/06/2019
Publié le 29/09/2008

Le Groupement d’Intérêt Scientifique AGENAE (Analyse du GENome des Animaux d'Elevage) a été créé pour cinq ans en mai 2002*. Il réunit deux organismes de recherche publique, l’INRA et le CIRAD, d’une part, et des groupements représentant les principales filières animales d’autre part : APIS-GENE pour la filière des bovins et petits ruminants, le CIPA pour la filière piscicole, BIOPORC pour la filière porcine, AGENAVI pour la filière avicole. Pendant cinq ans c'est un potentiel équivalent à 100 chercheurs ou ingénieurs à temps plein qui aura été mobilisé.

Une triple ambition a soutenu le projet :

  • viser l'excellence en génomique et concentrer l’effort sur 4 espèces principales: truite, porc, poule, bovin,
  • promouvoir l’interdisciplinarité et la biologie intégrative,
  • valoriser rapidement les savoir-faire et les nouvelles technologies au bénéfice de l’élevage.

Des avancées scientifiques majeures – notamment dans les domaines de la génomique (étude des fonctions des gènes), la protéomique (étude des produits des gènes : les protéines), la métabolomique (étude des produits du métabolisme des cellules ou des organes) – ont ouvert des perspectives nouvelles pour accroître la maîtrise des grandes fonctions physiologiques, avec des incidences sur la production, la santé et le bien-être des animaux, ainsi que sur la qualité de leurs produits.

Des retombées concrètes

Les travaux ont permis d'obtenir des résultats tangibles utilisables par les professionnels : l’identification de nouveaux marqueurs biologiques de qualité (viande, gamète) et de gènes importants (syndactylie chez les bovins, conformation chez les ovins de race Texel), le repérage du déterminisme génétique de la fertilité, la compréhension de la sensibilité aux infections mammaires chez les ruminants et de la sensibilité aux infections chez les poissons et le porc. Les nouveaux marqueurs et gènes découverts enrichiront à court terme les programmes de sélection génomiques.
Pour valoriser les résultats obtenus et poursuivre les recherches, les partenaires d'AGENAE ont donc souhaité renouveler leur convention de Groupement d'Intérêt Scientifique pour une période de 5 ans.
Selon Philippe Monget, chercheur à l'INRA et directeur d'AGENAE, "l'implication des représentants des filières animales dans ces recherches amont est remarquable et la volonté commune de renouveler ce partenariat montre qu'AGENAE a su produire des résultats correspondants à une attente."

Pour en savoir plus

Le programme AGENAE 2002-2007 a bénéficié de près de 23 millions d’euros, hors salaires publics, apportés : sur les ressources propres de l’INRA (19 %), par le Ministère de la Recherche (20 %), par l’ANR (30 %), et par les partenaires professionnels (31 % en incluant les aides de l’IFOP).

Contacts :

Philippe Monget
Directeur d'AGENAE,
et Unité "Physiologie de la reproduction et des comportements", centre INRA de Tours
Tél : 02 47 42 77 97 ou 72 73 ou 06 88 10 22 35
Philippe.Monget@tours.inra.fr

Jean-François Baroiller
CIRAD UPR Aquaculture Persyst
Campus international de Baillarguet Montpellier
Tél : 04 67 59 39 51
jean-francois.baroiller@cirad.fr