• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Biofertilisation : le LabCom C2R-BioNut en ordre de marche

Le 03 décembre était inauguré dans les locaux de l’ENSIACET, le  laboratoire commun entre l’unité mixte de recherche Chimie Agro-Industrielle (CAI) et la société AgroNutrition. Retour sur la création de ce LabCom baptisé C2R-BioNut, les objectifs de recherche & développement et les avantages attendus de la collaboration LabCom pour les deux partenaires.

dispositif original pour booster l’innovation au sein des PME/ ETI et des structures de recherche publiques.. © Inra, Z. MOULOUNGUI
Mis à jour le 06/04/2017
Publié le 22/01/2016

Crée en 1975, le laboratoire de Chimie Agro-industrielle, aujourd’hui Unité mixte de recherche INRA/INP(ENSIACET) a été le premier centre de recherche publique à inscrire la chimie des agro-ressources dans sa démarche scientifique.
Depuis 2009, le laboratoire mène une collaboration active avec la société AgroNutrition spécialisée dans la biofertilisation. A ce jour plusieurs brevets* ont été déposés conjointement.  Le LabCom s’inscrit naturellement dans la  continuité du travail réalisé.

Un LabCom répondant aux enjeux  de l’économie circulaire 

  
La biofertilisation  répond à un enjeu plus large qui vise à maintenir une agriculture durable ayant un niveau de production élevée avec un impact environnemental limité. Cette thématique d’investigation,  fil conducteur du LabCom a été abordée sous trois angles d’approche complémentaires : la chimie du renouvelable, l’agronomie et les biotechnologies. Le glycérol est un co-produit de la filière oléochimique disponible en grande quantité, il ne demande qu’à être valorisé : c’est justement le second fil conducteur du Labcom.

Partant de la molécule glycérol, les recherches visent à explorer des voies originales de production de synthons, de monomères et oligomères du type carbonates glycériliques, à explorer leurs propriétés fonctionnelles pour l’adjuvantation, la complexation et la formulation d’éléments fertilisants. Certaines de ces molécules seront utilisées plus spécifiquement pour la formulation de fertilisants appliqués par voie foliaire. Elles pourront aussi être exploitées pour formuler des solutions « biosourcées » permettant d’optimiser l’efficacité des produits organiques ou minéraux (biostimulant, biofertilisant…) en application directe sur les semences. 

Les aspects liés à la limitation des intrants sont abordés en travaillant sur la mise au point de biofertilisants sur la base d’interactions micro-organismes/plantes cultivées. La chimie du glycérol pourrait apporter des solutions pour lever les verrous propres au développement de produits en santé des plantes (biofertilisant, biostimulant et produit de biocontrôle des maladies).

Un angle d’approche original est aussi exploré : exploiter des constituants membranaires lipidiques naturellement présents dans les plantes (oléosomes, phospholipides, stérols…) pour exalter les synergies d’adsorption réversibles avec des micro-organismes ou bien des extraits « biosourcés » entrant dans la composition de biofertilisants. Cette approche permettrait de formuler des matières actives sous forme de films fins pour stimuler un effet nutriciteur en réponse par exemple à un stress biotique ou abiotique.

La collaboration versus LabCom : ce qu’en pensent les partenaires 

La formule LabCom est basée sur le partage de la gouvernance et l’établissement d’une feuille de route commune avec un objectif  à terme : la valorisation par l’entreprise du partenariat. Ce type de partenariat apporte :  

  • au laboratoire CAI, la possibilité d’entendre et de comprendre les problématiques des entreprises pour des niveaux de développement à une échelle TRL élevée.
  • à la société AgroNutrition, un appui en recherche plus fondamentale. Selon Cédric Cabanes, Président d’AgroNutrition et représentant de l’Union des industries chimiques (UIC) en région Midi-Pyrénées, le LabCom est un outil précieux pour les PME/ETI qui souhaitent développer une activité «de différenciation» sur un marché de niche.  

* Liste des brevets déposés conjointement par AgroNutrition et le laboratoire CAI

  • Z. MOULOUNGUI, Z. ABDEL BAKI, R. VALENTIN,  B. ZEBIB, Procédé de synthèse d’oligomères de glycérol acylés.  PCT/FR2014/050563 déposé le 12 mars 2014. WO2014/140480A1
  • Z. MOULOUNGUI, Z. ABDEL BAKI, R. VALENTIN,  B. ZEBIB, Oligomères organiques de glycérol acylés. PCT/FR2014/050564  déposé le 12 mars 2014. WO2014/140481A1.
  • F. ATTA, C. CABANES, M. GUEUNIER, Z. MOULOUNGUI, B. ZEBIB, R. VALENTIN, Z. ABDELBAKI, Utilisation d’esters carboniques de glycérol acylés en agriculture.  PCT/FR2014/050567 déposé le 12 mars 2014. WO2014/140484A1

4 autres brevets sont en cours de publication

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

  • Zephirin Mouloungui (05 34 32 35 20) UMR 1010 de Chimie Agro-Industrielle commune à l’INRA et l’Institut National Polytechnique de Toulouse (INPT-ENSIACET)
Département(s) associé(s) :
Caractérisation et élaboration des produits issus de l’agriculture
Centre(s) associé(s) :
Occitanie-Toulouse

AgroNutrition

AgroNutrition filiale du groupe De Sangosse, conçoit, fabrique et commercialise des compléments nutritionnels pour les productions végétales (grandes cultures, vigne, arboriculture, maraîchage). L’entreprise se positionne sur 4 axes :

  • Prévention et traitement des carences en oligo-éléments
  • Amélioration de la qualité nutritive des produits agricoles   
  • Fertilisation environnementale
  • Les nutriciteurs

Pour en savoir plus sur les LabCom

Le dispositif LabCom (Laboratoires Communs) a été mis en place au début de l’année 2013 par l’ANR (Agence nationale de la recherche).  Le but poursuivi par la création de cet instrument de financement est de développer le potentiel de collaboration et de transfert existant chez les acteurs de la recherche académique par la création d’un partenariat entre un laboratoire et une entreprise autour d’un agenda commun.

L’impact principal attendu  est d’offrir aux PME et ETI d’une part et aux organismes de recherche d’autre part, la possibilité de collaborer sur une période de 3 ans  pour réaliser des actions effectives de R&D et d’innovation. L'agence finance ces partenariats à hauteur de 300 000 euros sur trois ans et accompagne les projets lors des deux phases de fonctionnement.

L’ambition du programme était de créer 100 Labcoms en 3 ans. A ce jour, 71  ont été créés, dont 6 impliquant l’Inra.

Pour arriver à l’ambition initiale, l’ANR a renouvelé cet investissement pour l’année 2016.

Les 5 autres Labcom Inra

Estim Développement de stimulateurs de  vitalité des plantes (démarrage : 2ème semestre 2015)
Partenaire Entreprise : AREXHOR Pays de la Loire
Partenaire académique : UMR Institut de Recherche en Horticulture (IRHS)  – Inra/Agrocampus/Université d’Angers
FeedScreen Identification et mise en place d'outils d'évaluation de la valeur santé des ingrédients en alimentation du bétail (démarrage : 1er semestre 2014)
Partenaire entreprise : Deltavit
Partenaire académique : UMR Toxicologie alimentaire (TOXALIM)   
Inra/ENVT/EI-Purpan/Université Paul Sabatier
Pour en savoir plus : Consulter l’article paru dans la lettre aux entreprises – Avril 2014
Ortesa Optimisation et recherche de technologies d’extraction et solvants alternatifs (démarrage : 2ème semestre 2013)
Partenaire entreprise : Naturex
Partenaire académique : UMR  Sécurité et Qualité des Produits d’Origine Végétale (SQPOV) Inra/Université d’Avignon et des pays de Vaucluse
Pour en savoir plus : Consulter la fiche ANR du projet
SeQuaMol Qualité de la semence et fertilité chez les bovins : développement de nouveaux outils moléculaires de diagnostic (démarrage :1er semestre 2014)
Partenaire entreprise : ALLICE (ex UNCEIA)
Partenaire académique : UMR  Biologie du développement et reproduction Inra/ENVA
Pour en savoir plus : Consulter l’article paru dans la lettre  aux entreprises – Mai 2014
VIRAL Mise au point et transfert d’outils de biologie moléculaire à haut débit innovants pour identifier et caractériser les virus aviaires et cunicoles (démarrage : 1er semestre 2015)
Partenaire entreprise : Filavie
Partenaire académique : UMR Interactions hôtes-agents pathogènes (IHAP) Inra/INPT (ENVT)
Pour en savoir plus : Consulter la fiche ANR du projet