• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Lancement du projet « Toulouse White Biotechnology », un démonstrateur préindustriel pour développer l’utilisation du carbone renouvelable

Porté par l’Inra, le projet « Toulouse White Biotechnology » (TWB) vise à favoriser le développement d’une économie basée sur l’utilisation du carbone renouvelable. Son objectif : concevoir les outils biologiques ouvrant sur de nouvelles voies de production durable de biocarburants, d’intermédiaires pour la chimie et de biomatériaux.

TWB Logo. © inra, TWB
Mis à jour le 12/02/2013
Publié le 30/03/2012

Ce projet, financé dans le cadre des Investissements d’avenir, conforte la position de la France dans la course internationale aux biotechnologies blanches. Le démonstrateur sera porteur d’innovations élaborées, conçues et mises en œuvre en collaboration étroite avec les partenaires industriels.

Avec les biotechnologies, la bioéconomie offre de nouvelles perspectives de croissance pour l’économie mondiale

L’utilisation de la biomasse devrait à la fois constituer un vecteur de richesse et réduire l’empreinte écologique humaine. Les biotechnologies blanches mettent les micro-organismes et les enzymes au service d’un très grand nombre d’applications industrielles, de la chimie aux biocarburants, en passant par le papier, les produits alimentaires et non alimentaires, ainsi que le textile, les détergents, etc. Les biotechnologies blanches sont essentielles pour aider les économies qui dépendent des énergies fossiles à élaborer d’une part des chaînes de valeur durables grâce à l’exploitation de la biomasse, et d’autre part à fabriquer des produits de haute qualité tout en répondant aux exigences environnementales.

Un futur centre d’excellence des biotechnologies blanches

Le projet d’infrastructure TWB a pour objectif de démontrer l’exploitabilité technique ainsi que la faisabilité socio-économique des produits et procédés biotechnologiques industriels (dits « blancs »). TWB vise à rassembler et à développer une masse critique en matière d’excellence scientifique et de procédés ultramodernes. Le démonstrateur couvrira de l’échelle du laboratoire à celle du pilote préindustriel afin d’accélérer le transfert d’innovation au secteur industriel. Les activités de recherche et développement (R&D) conduites en collaboration avec les industriels sont de deux types : des projets préindustriels de R&D pour la création d’outils et de méthodes, ainsi que des projets industriels de R&D pour l’élaboration de nouveaux produits et procédés innovants. Dans ce dernier cas, les entreprises qui financeront les travaux, seront détentrices des droits de propriété intellectuelle associés.
En accord avec les nouvelles priorités scientifiques de l’Inra pour 2010-2020, ce projet contribuera à la compétitivité de la France en mettant l’accent sur les biotechnologies et les sciences de la vie.

Un consortium public-privé

TWB repose sur un partenariat entre l’unité mixte de recherche Inra-CNRS-INSA de Toulouse sur les biotechnologies et les bioprocédés, Inra Transfert (la filiale de l’Inra chargée des transferts de technologies et de la gestion de projets), ainsi que l’École Supérieure d’Éthique des Sciences (ESES) de l’Institut catholique de Toulouse. Le projet bénéficie également de l’appui du PRES de Toulouse.
Le consortium se compose des instituts publics de recherche et de formation impliqués dans le projet, de pouvoirs publics locaux, d’un grand nombre d’entreprises du secteur industriel (fournisseurs de matières premières, produits finis ou de technologies) et d’investisseurs. Les pôles de compétitivité IAR et Agrimip Innovation et les collectivités territoriales seront également partenaires de ce projet.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Contact(s) presse :
David Charamel - INRA (05 61 28 52 32), Sophie Allard - INSA Toulouse (05 61 55 92 40)