Toulouse, Auzeville

04 - 05 oct 2017

Moutarde.. © Inra, PAILLARD Gérard

Des Cultures Intermédiaires Multi-Services pour une production agroécologique performante

Ce colloque des Ciag aura lieu mercredi 4 octobre à l'ENSAT d'Auzeville et sera suivit le jeudi 5 octobre par des démonstrations « au champ » et des ateliers qui viendront enrichir et illustrer le colloque sur le site Inra à Auzeville.

Mis à jour le 22/09/2017
Publié le 20/06/2017

L’élaboration des nouveaux systèmes de production agricole conciliant les exigences de production et d’environnement est au cœur de la transition agroécologique. L’un des axes d’amélioration des performances économique et environnementale de l’agriculture française repose sur la mobilisation de nouvelles méthodes permettant de substituer des intrants de synthèse (pesticides et engrais) et de produire des services écosystémiques.

Les CIMS ou Cultures Intermédiaires Multi-Services, souvent nommées CIPAN (piège à nitrate) ou couverts végétaux (agriculture de conservation des sols), sont des cultures semées en interculture pour produire différents services écosystémiques : recyclage des éléments minéraux (N, P, K, S, etc.), couverture des sols (anti-érosion), gestion des adventices et des ravageurs, ou encore le stockage de matière organique et carbone dans les sols.
Les CIMS ont un fort potentiel de développement en France de plusieurs millions d’hectares chaque année ; elles constituent l'un des piliers de l’agroécologie, en complément de la diversification des cultures et de l’allongement des rotations, et de nouvelles techniques basées sur l’agriculture numérique et les intrants « biologiques ».

L’objectif de ce CIAg est de faire le point, d’une part, sur les processus écologiques sous-jacents à la production des services écosystémiques des CIMS, et d’autre part, sur la façon de les conduire pour proposer des solutions adaptées aux objectifs de durabilité des exploitations agricoles. La conception et la gestion des couverts de CIMS seront largement illustrées par des exemples concrets couvrant une palette de situations agronomiques.

Ce colloque s’adresse aux ingénieurs et techniciens agricoles d’instituts techniques, de coopératives, de chambres d’agriculture et aux étudiants soucieux de comprendre le fonctionnement des CIMS, la nature des effets et leur niveau d’expression et de performance en fonction de leur gestion.
Des démonstrations « au champ » et des ateliers (espèces/variétés, capteurs/outils de phénotypage, machinisme, insertion dans la rotation) viendront enrichir et illustrer le colloque lors d’une deuxième journée complémentaire sur le site INRA à Auzeville.

Programme

9h-9h30 : Accueil
> Grégory Dechamp-Guillaume, INP-ENSAT -Toulouse
> Michèle Marin, Présidente du centre Inra Occitanie -Toulouse
> Pascal Augier, Directeur de la DRAAF Occitanie

9h30 : Introduction : Des CIMS pour l’agroécologie en France
> Agroécologie et diversité des espèces et services écosystémiques et dis-services
Réglementation (CIPAN et zones vulnérables « nitrate »)
Guy Richard, Inra, Chef du Département Environnement Agronomie

9h40 – 11h : Session 1 : Concepts et mécanismes écologiques sous-jacents au fonctionnement des CIMS
> Définition des CIMS et concepts
Eric Justes, Inra, UMR AGIR
> Acquisition des ressources et production de services écosystémiques par les mélanges bi-spécifiques de cultures intermédiaires
Laurent Bedoussac, Inra
> Les cultures intermédiaires allélopathiques: un moyen de lutte contre les adventices ?
Judith Wirth, Agroscope – Changins
Échanges avec la salle

11h – 13h : Session 2 : Illustrations de services rendus par les CIMS
> Potentiel d’atténuation du changement climatique par les couverts intermédiaires
Eric Ceschia, CESBIO CNES Toulouse
> Concilier la réduction de la lixiviation nitrique, la restitution d’azote à la culture suivante et la gestion de l’eau avec les cultures intermédiaires
Julie Constantin, Inra, AGIR Toulouse
> Potentiels de régulation biotique par allélopathie et biofumigation ; dis-services produits par les cultures intermédiaires multiservices de crucifères
Lionel Alletto, CRA Occitanie Auzeville
> Gestion des adventices au moyen des CIMS : potentiels et limites
Stéphane Cordeau, Inra, UMR Agroécologie Dijon
Échanges avec la salle

13h - 14h30 : Déjeuner

14h30 – 16h50 : Session 3 : Comment reconcevoir les systèmes de demain en intégrant efficacement les CIMS ?
> Les CIMS, un pilier de la re-conception des systèmes de culture pour une production agroécologique
Eric Justes, Inra UMR AGIR
> Catalogue français : valorisation de la sélection pour les variétés de cultures intermédiaires multi-services
Denis Leclercq, GEVES Lusignan
> Pratiques culturales adaptées pour réussir l’implantation des cultures intermédiaires
Jérôme Labreuche, ARVALIS Boigneville
Échanges avec la salle

> Les CIMS pour améliorer la productivité en Agriculture Biologique dans les systèmes de culture assolés
Raphaël Charles, FiBL, Lausanne
> Les CIMS, un des 3 piliers de l’Agriculture de Conservation des sols
Stéphane De Tourdonnet, UMR Innovation SupAgro Montpellier
Échanges avec la salle

16h50 – 17h10 Conclusion
Guy Richard, Inra, Chef du Département Environnement Agronomie

Inscriptions et renseignements :