• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Europe & Bioénergie : un agenda pour décarboner le secteur énergétique

Le JP Bioenergy* de l’EERA vient de publier ses recommandations pour coordonner la recherche et l’innovation en lien avec l’utilisation des bioénergies à l’horizon 2030. 

Europe & Bioénergie : un agenda pour décarboner le secteur énergétique © Jean Tayeb
Mis à jour le 25/06/2019
Publié le 17/04/2019

Dans une perspective d’atténuation du changement climatique, l’utilisation des bioénergies (production d’électricité, chauffage et carburant) est une composante clé pour décarboner le secteur de l’énergie. A l’échelle européenne, ces bioénergies constituent une priorité en matière de recherche et d’innovation.
Le Joint Program Bioenergy de l’alliance européenne pour la recherche dans le domaine des énergies (EERA)* vient de publier un document rassemblant une série de recommandations visant à coordonner la recherche et l’innovation en lien avec les bioénergies et les technologies innovantes bas carbone pour l’ensemble de la filière. Ce document s’adresse en priorité aux décideurs politiques et administrateurs impliqués dans la définition des programmes européens de recherche et d’innovation.

Il a été conçu en lien avec les priorités et les indicateurs clé de performances identifiés dans le plan stratégique européen pour les technologies énergétiques (SET), en intégrant les recommandations formulées par la plate-forme européenne de technologie et d’innovation (ETIP Bioenergy) ainsi que les priorités définies au sein des autres programmes de l’EERA.

Ce document est un outil qui permet :

  • D’aligner les politiques et les priorités de recherche de l’alliance ainsi que celles des principaux acteurs du secteur des bioénergies par la définition d’une approche scientifique et technique commune ;  
  • De s’aligner avec les autres parties prenantes pour convenir des priorités en terme de recherche et d’innovation ;   
  • De prioriser les besoins en recherche et innovation pour accélérer la mise en œuvre des bioénergies et de l’économie circulaire en Europe ;  
  • De promouvoir le développement technologique conjoint pour accélérer la mise en œuvre du plan stratégique européen sur les technologies énergétiques (SET) ;  
  • De créer un point d’entrée pour les autres chercheurs ainsi que les partenaires industriels souhaitant être mis en contact avec les chercheurs de l’alliance et établir des collaborations mutuelles bénéfiques.  

Accéder au document : Strategic Research and Innovation Agenda (SRIA)  – EERA BIOENERGY (pdf)

A propos de l’EERA* :

En Europe, l’alliance européenne pour la recherche dans le domaine de l’énergie (European Energy Research Alliance-EERA) rassemble la plus grande communauté scientifique en lien avec l’énergie. Elle regroupe 250 organisations (universités, alliances de recherche, centres technologiques, agences scientifiques, instituts de recherche…) issues de 30 pays. Ses activités sont relayées par 17 programmes communs visant à promouvoir la recherche, le développement et l’innovation. L’EERA est un acteur majeur du plan stratégique européen sur les technologies énergétiques (SET)

A propos du JP (Joint Program) Bioenergy* de l’EERA :

Au sein de l’EERA, le programme commun sur les bioénergies (EERA Joint Programme Bioenergy) fédère les principales organisations scientifiques européennes relevant du champ des bioénergies (production d’électricité, chauffage et carburant) et de la bioéconomie. Le programme sur les bioénergies encourage la coopération internationale en matière de recherche et d’innovation et soutient la mise en place de technologies bas carbone.
Le sous-programme relatif à la production durable de la biomasse est coordonné par l’Inra.  
Contact : Jean TAYEB,