Florepro et Chlean Pass, deux réseaux mixtes technologiques reconduits pour cinq  ans

En appui aux industries agroalimentaires, les réseaux mixtes technologiques Florepro –utilisation de bactéries comme agents naturels de bio-conservation- et Chlean Pass –opérations de nettoyage et désinfection des IAA- sont reconduits pour cinq ans (2016-2020).

RMT FLorepro & Chlean Pass. © Inra
Mis à jour le 27/05/2016
Publié le 20/05/2016

Après une première labellisation en 2009, les deux réseaux mixtes de technologie –RMT-, Florepro et Chlean Pass, viennent d’être  reconduits pour cinq ans par le Ministère de l’Agriculture de l’Agroalimentaire et de la Forêt.

Le RMT Florepro travaille sur l’utilisation des bactéries comme agents naturels de bio-conservation (cultures protectrices) ;  il est animé par le centre technique français de la viande, l’ADIV. Les études ne se réduisent pas aux produits carnés, elles s’étendent aux produits de la mer, aux produits laitiers et aux fruits et légumes. L’objectif est de maîtriser, par la voie biologique, la croissance des microorganismes indésirables afin de minimiser les pertes.

Au cours de la première labellisation, ce RMT a notamment publié aux éditions Quae : « Flores protectrices pour la conservation des aliments ».
Le réseau Florepro regroupe quatre instituts techniques agro-industriels (Actalia, ADIV, AERIAL, IFIP) et dix établissements d’enseignement et de recherche (Agroparistech, IFREMER, Inra, ONIRIS, Universités de Liège, de Lorraine, de Caen Normandie, de Bretagne occidentale, de la Réunion, Lycée agricole de Marmilhat) ;

Le RMT Chlean Pass (conception hygiénique des lignes et équipements, amélioration de la nettoyabilité pour une alimentation saine et sure) est animé par le Centre Technique de la Conservation des Produits Agricoles –CTCPA- ;  il s’intéresse aux opérations de nettoyage et désinfection dans les industries agro-alimentaires, avec un objectif de durabilité économique, sociale et environnementale. Son activité s’organise autour de trois axes : la limitation des intrants (eau, énergie, chimie), la maîtrise des contaminants chimiques (produits de désinfection, insecticides, résidus chimiques) et la maîtrise des contaminants biologiques (bactéries, résidus d’aliments allergènes).

Il fait suite au RMT Chlean, labellisé sur la période 2009-2014, qui a donné lieu à des programmes de recherche, des communications et des formations. Ce RMT a produit

Le réseau Chlean Pass regroupe cinq instituts techniques agro-industriels (Actalia, Adria Développement, CTCPA, IFIP, IFV) ; un centre technique agroalimentaire (Adrianor) ; un partenaire interface (CRITT PACA) et six établissements d’enseignement et de recherche (AgroParisTech, Anses, ENIL de Marmirolle, Inra, Lycée agricole de Laval et Université Lyon I).

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Microbiologie et chaîne alimentaire, Caractérisation et élaboration des produits issus de l’agriculture
Centre(s) associé(s) :
Pays de la Loire, Nord-Picardie-Champagne

L'INRA dans les RMT

L’INRA participe à huit RMT coordonnés par l’ACTIA -Association de coordination technique pour l'industrie agroalimentaire-. Ils couvrent trois domaines :

  • La maîtrise des procédés, des équipements et des emballages dans une optique de durabilité : Ecoval (écoconception des procédés agroalimentaires et valorisation des co-produits), Chlean Pass (conception hygiénique des lignes et équipements), Fidele (optimisation des procédés de fermentation dans les filières productrices de boissons alcoolisées) et Propack Food (Interactions emballage/procédés/aliments),
  • La maîtrise de la qualité des produits : Florepro (bio-conservation des aliments), Qualima (qualité microbiologique des aliments),
  • L’évaluation de la qualité des aliments : Sensorialis (évaluation sensorielle) et Nutriprevius (évaluation nutritionnelle).

Les informations relatives à l’ensemble des RMT sont accessibles sur le site du GIS Relance agronomique