• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

L’Inra et Limagrain signent une nouvelle convention cadre

L’Inra et Limagrain sont convaincus de l’intérêt de combiner la recherche fondamentale et la recherche appliquée et d’associer la recherche publique à celle du privé en vue d’applications industrielles. Cette troisième édition de la Convention Cadre couvre les semences de grandes cultures, les semences potagères, les applications agro-industrielles alimentaires ou non alimentaires, mais aussi les biotechnologies végétales. Elle va permettre de poursuivre et de développer de nombreux projets en commun.

Tomate pour transformation industrielle. Production massive sous serre de plants de tomates en
Mis à jour le 25/01/2013
Publié le 07/03/2012

Cette troisième édition (1) de la Convention Cadre couvre les semences de grandes cultures, les semences potagères, les applications agro-industrielles alimentaires ou non alimentaires, mais aussi les biotechnologies végétales. Elle va permettre de poursuivre et de développer de nombreux projets en commun.

Des collaborations porteuses de résultats

* Magic-Tom

Limagrain, via sa branche potagères, et l’INRA ont lancé le projet MAGIC-Tom en 2010. Ce projet, soutenu par l’Agence Nationale pour la Recherche, doit se terminer fin 2012.

Cette collaboration a pour objectif de travailler sur la qualité de la tomate, en s’appuyant sur la caractérisation de ressources génétiques.

En effet, sur le plan génétique, la qualité (notamment le contenu en sucre et la texture) se développe au détriment de critères quantitatifs (taille, poids du fruit) et dépend fortement des conditions de culture.

Ce projet a pour objectif d’une part de développer des outils de détermination de la qualité du fruit, d’autre part d’appliquer ces outils à la caractérisation de ressources génétiques, afin d’identifier les déterminants génétiques de la qualité en tomate. Ce projet ouvrira la possibilité de développer de nouvelles variétés de tomates à la fois productives et savoureuses.

* Semences de Demain

Semences de Demain est un projet de recherche lancé en octobre 2006, par l’INRA, Agri Obtentions, Biogemma et Limagrain Europe, avec le soutien du Pôle de compétitivité Céréales Vallée. Il s’est achevé en septembre 2009.

Le projet portait sur la création de ressources et de méthodologies nouvelles pour optimiser la création variétale du blé et du maïs. En effet, pour répondre aux enjeux d’une agriculture durable, dans le contexte actuel changeant de l’économie et de l’environnement, il était nécessaire de créer de nouvelles variétés de céréales.

L’objectif était de doter industriels et acteurs de la recherche publique d’outils pour contribuer à la création de ce type de semences. Ces céréales de demain doivent permettre un rendement élevé, tout en étant respectueuses de l’environnement et de la santé du consommateur. Suite à ce projet, un catalogue de marqueurs moléculaires a été créé et des technologies permettant de faire du génotypage (2) sur céréales de façon puissante ont été mises au point. La région Auvergne dispose aujourd’hui d’un potentiel de génotypage pour le blé unique en France, qui la rend très influente sur la scène internationale.

(1) L’INRA et Limagrain ont déjà signé deux conventions cadre en 1994 et en 2000
(2) Ensemble des techniques liées à l’analyse des gènes, parmi lesquelles la génomique et le marquage moléculaire

A propos de Limagrain

Limagrain est un groupe coopératif agricole international, spécialiste des semences de grandes cultures, des semences potagères et des produits céréaliers. Fondé et dirigé par des agriculteurs, Limagrain est le 4e semencier mondial grâce à sa holding Vilmorin & Cie, le leader européen en farines fonctionnelles via Limagrain Céréales Ingrédients et le 3e français de la boulangerie-viennoiserie-pâtisserie avec Jacquet-Brossard. Le Groupe réalise un chiffre d’affaires de plus de 1,5 Md d’euros et rassemble, dans 38 pays, plus de 7 200 collaborateurs dont 1 400 chercheurs. En Auvergne, la Coopérative regroupe 3 500 agriculteurs adhérents. Son métier s’inscrit dans une vision globale et durable de l’agriculture et de l’agroalimentaire, basée sur l’innovation et la régulation des marchés agricoles. Pour toute information : www.limagrain.com ou www.facebook.com/limagrain

A propos de l’Inra

Premier institut européen et deuxième dans le monde pour ses publications scientifiques en sciences agricoles, sciences des plantes et de l’animal, l’Institut national de la recherche agronomique, avec 8 500 collaborateurs, n’est pas seulement un producteur de connaissances, mais aussi un producteur d’innovations et d’expertises. Ouvert aux préoccupations de la société et de ses partenaires publics et privés, en France comme à l’international, l’INRA mène des recherches pour une alimentation saine et de qualité, pour une agriculture compétitive et durable, et pour un environnement préservé et valorisé.

? Pour toute information : www.inra.fr

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :