Récepteur olfactif pour la recherche d’agents contre la Spodoptera littoralis

L’identification d’un couple «récepteur olfactif/ligand» a permis de démontrer in vivo l’efficacité d’un système de lutte contre la noctuelle méditerranéenne (Spodoptera littoralis), ravageur polyphage présent en Afrique et en Europe du Sud

la noctuelle méditerranéenne (Spodoptera littoralis), ravageur polyphage présent en Afrique et en Europe du Sud © INRA
Mis à jour le 23/08/2017
Publié le 29/05/2017

La noctuelle méditerranéenne (Spodoptera littoralis) est un ravageur polyphage largement présent en Afrique et en Europe du Sud. Elle cause de larges dommages au cotonnier, mais s’attaque indifféremment à un grand nombre de plantes cultivées.

Une équipe de l’Institut d’écologie et des sciences de l’environnement de Paris a identifié un couple «récepteur olfactif/ligand». La spécificité de cette association a été démontrée in  vivo, par crible de ligands candidats (50 molécules testées, 1 seule reconnue par le récepteur cible) et de récepteurs candidats (20 récepteurs testés, 1 seul reconnaissant le ligand cible).

INRA Transfert recherche des partenaires désireux de tester l’efficacité de la molécule et/ou de développer et commercialiser un produit sous couvert d’une licence sur brevet ou d’une option de licence avec programme de R&D.

Ce ligand est le composé majoritaire de la phéromone de la noctuelle méditerranéenne Spodoptera littoralis et suffit seul à l’attraction des mâles de l’espèce.

Contact(s)
Chargée de valorisation Inra Transfert :
Claire Nodet

En savoir plus

  • Applications : Agronomie
  • Brevets : EP16305329.1 (date de priorité 23/ 03/2016)
  • Publication : Montagné N., De Fouchier A., Newcomb RD, Jacquin-Joly E. Advances in the identification and characterization of olfactory receptors in insects. Progress in Molecular Biology and Translational Science 2015 ; 130:55-80.