Procédé de fractionnement d’un tourteau d’oléagineux en voie sèche

Ce procédé en voie sèche allie une étape de broyage puis de tri-électrostatique pour obtenir des fractions de biomasse enrichies en protéines, ligno-cellulose ou polysaccharides

Parcelles de colza en Eure-et-Loir. © Inra, Jean Weber
Mis à jour le 16/11/2016
Publié le 16/11/2016

Technologie

Ce procédé en voie sèche allie une étape de broyage puis de tri-électrostatique pour obtenir des fractions de biomasse enrichies en protéines, ligno-cellulose ou polysaccharides.
Le broyage ultrafin permet la séparation selon les propriétés électrostatique des particules.

Applications industrielles  

Bioraffinerie en voie sèche de la biomasse.
Biocarburants, chimie verte / dérivés de la cellulose, alimentation animale ...

Propriété intellectuelle

Famille de brevets déposée par l’INRA
Date de priorité :  24 décembre 2013.
Demande PCT/EP2014/079320 étendue en Europe et aux USA

Partenariat/ Licences

Licence ou option de licence avec programme de R&D

Contact(s)
Chargée de Valorisation Inra Transfert :
Hélène Genty (+33 (0)6 47 57 51 62)