• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Agent de mouture végétal pour le broyage de matière minérale

Le procédé propose d’incorporer une faible quantité de matière végétale à la matière minérale à broyer.

Agent de mouture végétal pour le broyage de matière minérale. © Inra
Publié le 28/08/2019

Contexte

Le procédé propose d’incorporer une faible quantité de matière végétale à la matière minérale à broyer. Selon l’invention, l’incorporation de cet agent de mouture végétal permet notamment de réduire très sensiblement l’énergie de broyage nécessaire à l’obtention du produit final (ciment par exemple).

Avantages

Adjuvant naturel, peu onéreux et très disponible, Diminution de la consommation énergétique, Diminution de la taille des particules obtenues, à énergie constante, Régulation du temps de prise, Broyage plus homogène, Procédé voie sèche.

Applications

Le procédé s’applique à l’industrie du ciment pour l’obtention d’un agent de mouture, permettant de diminuer l’énergie nécessaire à sa fabrication et une diminution de la taille des particules à énergie constante. Il peut également être appliqué dans les
procédés de transformation des dérivés de la silice - comme la verrerie, la fonderie, et pour des applications de haute technologie -, et le broyage des terres rares ou de minerais métallifères.

Télécharger la fiche
Voir les autres opportunités de transfert sur le site Inra Transfert dédié

Contact(s)
Chargée de valorisation Inra transfert :
Hélène Genty

Type de transfert

Licence ou Option de licence sur brevet

Echelle TRL : 3

Stade de développement

Brevet FR 18 55810 du 27 juin 2018 au nom de l'INRA, étendu par voie PCT. Les résultats ont été obtenus à l’échelle laboratoire sur broyeurs batch et doivent être mis à l’échelle.