• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Offre de collaboration : Vers une optimisation du microbiome des nématodes

L'Inra recherche des partenaires pour développer l’utilisation des nématodes entomopathogènes en biocontrôle : vers une optimisation de leur microbiome

microbiome nematodes
Mis à jour le 15/11/2018
Publié le 19/09/2018

Contexte

Les nématodes entomopathogènes (NEPs) sont utilisés comme agents de biocontrôle contre les insectes ravageurs de culture. En prenant l’exemple des NEPs du genre Steinernema, nous avons montré que les formes juvéniles infectieuses, en plus d’être associées de façon stable à la bactérie symbiotique Xenorhabdus (responsable du pouvoir pathogène des nématodes), sont également associés à une douzaine d'autres espèces bactériennes, dont certaines connues pour être bénéfiques pour la santé des végétaux. Le processus industriel utilisé pour la production des NEPs est basé sur la multiplication séparée des nématodes axéniques et des bactéries symbiotiques, suivie d'une réassociation à la fin du processus. Nos données préliminaires montrent une différence de composition entre le microbiote des NEPs commerciaux et celui des NEPs naturels ou de laboratoire. Ce facteur influe probablement sur l'efficacité insecticide des NEPs commerciaux.

Objectif

Nous proposons de travailler sur la mise au point de NEPs de « nouvelle génération », c’est-à-dire dotés d'un microbiote bactérien plus proche de celui des NEPs naturels, afin de leur conférer un potentiel insecticide croissant. Les étapes envisagées :

  • Caractériser la composition du microbiote des NEPs issus de lots commerciaux par rapport aux échantillons naturels,
  • Mettre au point une procédure de réassociation entre les NEPs axéniques et les souches bactériennes d'intérêt
  • Évaluer l'efficacité insecticide des NEPs de "nouvelle génération"
  • Etendre le concept à d’autres NEPs.

Nous espérons améliorer le potentiel insecticide des nématodes entomopathogènes en modulant leur microbiote bactérien.

Offre de Collaboration

L’INRA recherche un partenaire industriel pour travailler sur l'association entre NEPs et souches bactériennes d'intérêt agronomique pour produire des NEPs de "nouvelle génération" plus efficaces pour lutter contre les larves d'insectes ravageurs de culture, notamment ceux vivant dans le sol.

Contacts

Contact scientifique :

  • Jean-Claude Ogier
    UMR DGIMI Diversité - Génomes et Interactions microorganismes-Insectes, Université Montpellier,  2 place Eugène Bataillon - Bât 24, 34095 Montpellier
    Centre Inra : Occitanie-Montpellier
    Département scientifique : Santé des plantes et environnement

Contact partenariat :