• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Protocole de conservation de spores

Protocole pour conserver des spores pathogènes, mis au point sur des champignons pathogènes de riz et de blé

champignons Magnaporthe oryzae, Zymoseptoria tritici et Fusarium culmorum agents pathogènes
Mis à jour le 10/04/2018
Publié le 23/01/2018

Les champignons Magnaporthe oryzae, Zymoseptoria tritici et Fusarium culmorum sont des agents pathogènes majeurs du riz et du blé. L’UMR BGPI (Cirad-Inra-SupAgro Montpellier) a développé un nouveau protocole de conservation stable de ces spores. Ce protocole élimine l’étape délicate et aléatoire de production d’inoculum et pourrait être adapté à d’autres champignons ou pathogènes de l’Homme ou des animaux.

Avantage

Cette innovation permet une conservation stable et une réutilisation à volonté de l'inoculum à une concentration connue. Des expériences distantes dans le temps et l'espace peuvent donc être comparées.

Application

Screening de plantes pour leur résistance à des agents pathogènes et screening de fongicides.

Contact(s)
Autre(s) contact(s) :
Orlane Gadet

Type de transfert

Licence sur savoir-faire secret (échelle TRL 8).

Télécharger la fiche

Voir les autres opportunités de transfert : http://www.inra-transfert.fr/fr/licence-pdf/pdfs