Aquaexcel : projet européen "Infrastructures" coordonné par l’INRA

Le développement d’une production aquacole durable est aujourd’hui un objectif prioritaire au niveau européen. Coordonné par l'INRA et lancé le 1er mars 2011, le projet AQUAEXCEL mettra en place une nouvelle plate-forme européenne d’excellence pour la recherche et l’expérimentation aquacole. L’objectif global est de permettre l’innovation pour développer une production aquacole de haute qualité et à faible impact environnemental.

production aquacole durable, aquaexcel. © inra
Mis à jour le 15/02/2013
Publié le 28/04/2011

L’aquaculture européenne couvre un spectre large d’espèces de poissons (saumon, truite, bar, daurade, carpe entre autres). D’abord artisanal dans les années 60, ce secteur d’activités est passé rapidement à une véritable industrie comprenant multi-nationales, PME et entreprises familiales.

Selon Marc Vandeputte, ingénieur de recherches à l’Inra et coordinateur du projet AQUAEXCEL, "Les consommateurs sont soucieux de l’origine de leur alimentation. Le secteur aquacole européen ne pourra répondre à leurs demandes qu’à travers une connaissance approfondie de la biologie des poissons et des technologies aquacoles".

 © Import
© Import
AQUAEXCEL est conduit par une équipe interdisciplinaire d’experts en nutrition des poissons, physiologie, santé et bien-être, génétique, instrumentation et ingénierie aquacole.

Il mettra en réseau les meilleures infrastructures de recherche aquacole européennes (17 partenaires, 11 pays*), couvrant l’ensemble des systèmes de production, des environnements, des espèces, des expertises scientifiques et des champs disciplinaires.

Le projet a pour objectifs principaux :

  • de mettre les meilleures infrastructures européennes à disposition de la recherche aquacole européenne.
  • de réunir les ressources et le savoir-faire créant les conditions d’émergence de projets de recherche communs.
  • de développer des projets destinés à améliorer l’efficacité des infrastructures
  • de recherche aquacole (accès et suivi à distance, phénotypage, limitation du nombre d’animaux utilisés, validité des recherches à l’échelle industrielle, développement de modèles biologiques).
  • de rapprocher la communauté scientifique des utilisateurs par le développement de recherches finalisées et une amélioration du transfert technologique.

AQUAEXCEL (2011-2015) a obtenu un financement de 9,2 millions d’euros dans le cadre du volet "Infrastructures" du septième programme-cadre européen (7ePC).

Au niveau européen, ce projet permettra d’améliorer la compétitivité par le transfert de connaissances, l’innovation et le développement technologique.

Il favorisera une meilleure adéquation de l’offre de recherche aux besoins de l’industrie aquacole.

* Belgique, République Tchèque, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Pays-Bas, Norvège, Espagne, Royaume-Uni.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Pour plus d’informations :

site web du projet AquaExcel