• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Plate-forme BIBS : de nouveaux équipements

La plate-forme "BIopolymères – Biologie Structurale" (BIBS), à Nantes, développe des approches analytiques destinées à caractériser des biopolymères issus de ressources biologiques et qui sont étudiés soit à l'état natif soit dans des systèmes. Un plan ambitieux de rééquipement a permis d’élargir le potentiel analytique de la plateforme.

Observation de coupes de tissu par microscopie à fluorescence.. © Inra, CARRERAS Florence
Mis à jour le 15/02/2013
Publié le 30/07/2010

La plate-forme "BIopolymères – Biologie Structurale" (BIBS), INRA de Nantes développe des approches analytiques destinées à caractériser des biopolymères (protéines, polysaccharides, acides gras) à différentes échelles, en s’appuyant sur l’utilisation conjointe de trois techniques : spectrométrie de masse, résonance magnétique nucléaire (RMN) et microscopie. Ces biopolymères sont issus de ressources biologiques (plantes, algues…) et sont étudiés soit à l'état natif soit dans des systèmes formulés (matrices alimentaires ou non-alimentaires, matériaux bioinspirés)....Les analyses permettent de déterminer la structure fine des biopolymères mais aussi leur organisation, leur localisation, leurs interactions et la dynamique de leur assemblage. Grâce au cofinancement de l’INRA, de la Région Pays de la Loire et des fonds FEDER, un plan ambitieux de rééquipement (1,65M€) a permis d’élargir le potentiel analytique de la plateforme.

A titre d’exemple, les acquisitions réalisées en RMN du solide améliorent la prise en charge des questions axées sur la mobilité des constituants dans des matrices. En microscopie, un nouveau microscope confocal rend possible l’étude de la dynamique de systèmes complexes et s’adapte particulièrement aux études de matériels vivants. Enfin, deux spectromètres de masse ont été acquis qui permettent, pour l’un, de réaliser des empreintes enzymatiques de polysaccharides dans un objectif de criblage structural de collections végétales, et pour l’autre, d’améliorer grandement les performances d’analyse des protéines, notamment dans des mélanges complexes.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Caractérisation et élaboration des produits issus de l’agriculture