Visuel dossier renconcontres SIA 2017. © Inra, Véronique Gavalda

Les rencontres du SIA 2017 : les domaines d'innovation

Alimentation durable

Cette rencontre, co-organisée par l’Inra et l’Ademe, montre que l’alimentation durable est un défi possible à relever et une voie d’avenir.

Mis à jour le 06/03/2017
Publié le 17/02/2017

Vendredi 3 mars 2017 ~ de 14h30 à 16h30

Suivez cette rencontre sur Twitter #Global

Une attention croissante est portée aux effets environnementaux et sanitaires de la production et de la consommation alimentaires. Un changement en faveur de systèmes et de régimes alimentaires plus durables s’impose pour protéger la santé de l’homme et de l’environnement, garantir la sécurité alimentaire et nutritionnelle, préserver les ressources naturelles et la biodiversité. Néanmoins, les moyens de la transition vers de tels systèmes restent encore matière à débat.

La rencontre, co-organisée par l’Inra et l’Ademe, propose d’apporter un éclairage sur des connaissances récentes et de présenter des actions mis en œuvre par des filières agro-alimentaires et des acteurs territoriaux, qui montrent que l’alimentation durable est un défi possible à relever et une voie d’avenir.

Programme

Introduction
Joëlle Kergreis, direction exécutive des programmes, Ademe

> Agrimonde-Terra- Impact des régimes alimentaires sur l’utilisation des terres
Olivier Mora, Inra

SIA 2017 Alimentation durable Mora

> Écoconception dans les filières agro-alimentaires

Vincent Colomb, Ademe

SIA 2017 Alimentation durable COLOMB

> Approche de l’alimentation durable par une filière agro-alimentaire
Amina Galiano, Agrosolutions et Flora Schmitlin, Mondelez Europe.

SIA 2017 Alimentation durable Galiano Schmitl

Discussion avec la salle

> Intégration des qualités nutritionnelles et environnementales de l’alimentation en France
Nicole Darmon, Inra

> Projet d’alimentation durable territorialisé
Nadège Noisette, Adjointe à la ville de Rennes en charge des approvisionnements

SIA 2017 Alimentation durable Noisette

Discussion avec la salle

Conclusion
Philippe Mauguin, PDG de l’Inra