• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
poudres laitières

Poudres laitières

Mis à jour le 08/07/2014
Publié le 10/04/2014

Longtemps considérés comme des sous-produits de l’industrie laitière, les poudres de laits et de lactosérum sont aujourd’hui devenues de réels ingrédients alimentaires, produits à très grandes échelles. Si le cœur du marché mondial reste dominé par les poudres de lait entier (2,250 millions de tonnes en 2011), les laits infantiles (600 000 tonnes en 2011) suivent des croissances à deux chiffres, particulièrement dans les pays en émergence, comme en Chine ou dans les pays du Moyen-Orient.

Parallèlement, l’industrie laitière européenne est aujourd’hui confrontée à de nombreuses difficultés liées à l’évolution de la PAC- évolution qui doit se traduire à terme par la suppression des restitutions sur les produits beurre et poudre. Autre élément conjoncturel, la fin des quotas laitiers en 2015, soulève déjà la question de la croissance sur le marché des poudres de lait. Dans ce nouvel échiquier, la France possède de nombreux atouts : un tissu industriel dense, avec notamment des entreprises d’envergures internationales, une interprofession très structurée, un savoir-faire et des capacités de recherches et d’innovation reconnues mondialement…

Dans cette nouvelle configuration , si les produits basiques de 1ere génération tels que les poudres de lait, jouent toujours un rôle dans la régulation des stocks, les produits de plus forte valeur ajoutée, plus techniques (2e à 4e génération), et mieux adaptés aux exigences du marché, apparaissent comme un axe de développement particulièrement pertinent. Or, qui dit produits plus techniques, dit aussi besoins de recherche accrus… notamment en termes de caractérisation des produits en lien avec leurs propriétés techno-fonctionnelles.

L’Inra se positionne comme un acteur incontournable de la recherche française sur les poudres laitières et en a fait l’une de ses priorités de recherche depuis déjà de nombreuses années, en étroite interaction avec l’interprofession et les industriels du secteur laitier. Les problématiques traitées sont vastes et ciblent aussi bien la pulvérisation, la réhydratation, les transferts d’eau, les économies d’énergie, que la nutrition et les fonctionnalités des protéines…

les équipes Inra dans le domaine des poudres

L’Inra est un acteur de recherche au rayonnement international, avec des compétences réparties majoritairement au sein de 3 unités de recherche :

   

STLO (Science et Technologie du Lait et de l’Oeuf)

Les études menées par l’équipe Transferts et interactions dans les procédés de l’industrie laitière (TIPIL) au sein de l’UMR STLO, visent à comprendre les mécanismes physiques, mécaniques et biochimiques impliqués dans les opérations de concentration  et de fractionnement des aliments tels que les séparations sur membrane ou le séchage par atomisation. 

Contact scientifique : Pierre Schuck – pierre.schuck@rennes.inra.fr - site web de l'Unité

    

PIHM (Processus aux Interfaces et  Hygiène des Matériaux) 

L’UR PIHM  développe des connaissances pour comprendre  les évolutions structure /fonction des poudres laitières de leur génération jusqu’à leur utilisation (Vieillissement au stockage) et  les transferts dans les  procédés mettant en œuvre ces poudres (réhydratation, mélange granulaire)

Contact scientifique : Guillaume Delaplace – guillaume.delaplace@lille.inra.fr - site web de l'Unité

    

IATE (Ingénierie des Agropolymères et Technologies Emergentes) 

l’UMR IATE développe des connaissances dans le domaine des poudres céréalières, depuis la génération par des procédés de fractionnement jusqu’à leur mise en œuvre pour des applications alimentaires et non alimentaires. Les travaux s’appuient sur des approches multi-échelle, de la modélisation et de la simulation phénoménologique ainsi que de la caractérisation des propriétés des particules.

Contact scientifique : Bernard Cuq – cuq@supagro.inra.fr - site web de l'Unité