• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Economie Régionale et Urbaine : 25 ans de proximité © André Torre

25 ans de Proximité

André Torre et Damien Talbot montrent comment la proximité, internationalement reconnue par les scientifiques, les décideurs politiques et les professionnels comme outil pertinent d’analyse de la dimension territoriale des phénomènes économiques et sociaux, est développée et popularisée par des chercheurs réunis depuis 25 ans dans le groupe « Dynamiques de proximité »

Mis à jour le 15/04/2019
Publié le 15/04/2019

La proximité est désormais reconnue à l’échelle internationale par les chercheurs, les décideurs politiques et les professionnels comme un outil pertinent d’analyse de la dimension territoriale des phénomènes économiques et sociaux. Mais sait-on que cette notion est développée et popularisée par des chercheurs réunis depuis 25 ans dans le groupe « Dynamiques de proximité » ?

Dès le départ, ce groupe se donne comme perspective d’intégrer le rôle de l’espace dans l’analyse économique, puis plus largement dans les sciences sociales, en le considérant non pas comme obstacle, mais comme une ressource. Il veut se saisir des enjeux sociétaux et empiriques du moment et répondre à une question centrale pour les décideurs, qui cèdent facilement à la mode des clusters (réseaux d’entreprises) et des parcs scientifiques qui réunissent des acteurs de la recherche et de l’innovation : faut-il être proche pour innover ? Existe-il une « bonne distance », une « bonne proximité » ? D’ailleurs de quelles proximités parle-t-on ? Géographiques, sociales, cognitives ? A ces interrogations s’ajoutent des préoccupations concernant la vie quotidienne des citoyens. Les déplacements travail-domicile par tous moyens de transport et le développement des mobilités, en général, sont mis à l’agenda du groupe, avec la question du travail et du salariat et de leurs transformations dans le développement territorial.

L’ouvrage collectif, qui rassemble une vingtaine de contributions, propose un retour sur ces 25 années d’analyses, afin d’éclairer les raisons de la réussite de ce programme de recherche, de faire le bilan de ses acquis mais aussi de ses échecs et de revenir sur le chemin parcouru, ses avenues et ses bifurcations. Il commence par expliciter les enjeux théoriques, sociétaux et académiques à la base de la naissance de l’Ecole de la Proximité, avant de présenter les principaux résultats d’ordre analytique, avec leurs limites et leurs surprises, puis les acquis en termes académiques et sociétaux, pour aborder enfin les angles morts du programme de recherche et le travail restant encore à réaliser. Il se conclut par quelques interrogations sur l’avenir de ce courant de pensée et sa capacité à se renouveler dans un environnement soumis à de profondes mutations dans le monde réel comme dans le monde des idées.

Editions Armand Colin

Le sommaire

Tarifs et bon de commande

informations utiles (.pdf)

Coordination

  • André Torre
  • Damien Talbot