3BCAR : une cartographie brevets à disposition des entreprises de la bioéconomie

L’institut Carnot 3BCAR met en place une cartographie de l’ensemble des brevets de ses composantes, afin de faciliter l’accès des entreprises aux transferts de technologie dans le domaine de la Bioéconomie

portefeuille brevets de l’institut Carnot 3BCAR © 3BCAR
Mis à jour le 23/08/2017
Publié le 24/05/2017

La nécessité de recherche et innovation pour le développement de la bioéconomie

La France s’est dotée d’une stratégie nationale de bioéconomie en janvier 2017, afin de reconnaitre le développement de ce modèle économique comme un enjeu majeur pour le pays. La bioéconomie devra mener la France dans la transition d’une énergie dépendante des ressources fossiles vers une économie durable, largement basée sur la mobilisation du carbone renouvelable. Certaines filières françaises s’appuyant sur la valorisation du vivant s’inscrivent déjà dans cette démarche. La stratégie suppose un fort investissement en recherche et innovation afin de rendre la bioéconomie efficiente et durable. L’un des atouts de la France repose sur l’excellence scientifique de sa recherche scientifique nationale.
Cependant, la bioéconomie fait appel à de nombreuses disciplines et oblige à dépasser une vision cloisonnée par secteur afin de s’orienter vers des visions systémiques. Cela justifie le rassemblement de compétences multidisciplinaires  et les interactions entre acteurs de recherche autour de questions et verrous à lever, comme le promeut l’institut Carnot 3BCAR. Les innovations offertes au monde économique doivent ainsi être intégrées et transversales.

Cartographie transversale des brevets de l’institut Carnot 3BCAR

Pour assurer la traduction des technologies développées par les structures de recherche en applications industrielles, un des enjeux majeurs est le transfert de technologie. Les unités de recherche sont aidées par des structures de valorisation pour entamer un dialogue fructueux avec les entreprises. Dans ce cadre, la propriété intellectuelle et notamment les brevets d’invention qui protègent des innovations techniques sont au cœur du sujet.

L’objectif de 3BCAR est de diffuser largement ses résultats afin d’en optimiser les impacts socio-économiques et scientifiques. Lorsque les résultats ne sont pas issus de collaborations avec un industriel ou lorsqu’ils peuvent être utilisés en dehors du domaine d’exploitation sur lequel l’industriel a des droits, des offres technologiques sont diffusées de manière ciblée, via les structures de valorisation.

Ainsi, en partenariat avec les structures de valorisations de ses composantes (INRA Transfert, SATT Toulouse Tech Transfert et SATT Aquitaine Sciences Transfert),  l’institut Carnot 3BCAR a initié un recensement de l’ensemble de ses brevets. 187 brevets, en réponse aux besoins de compétences multidisciplinaires, ont fait l’objet d’une cartographie fine selon 3 grands secteurs d’applications: bioénergies, molécules et matériaux biosourcés, permettant la formation de grappes de brevets par procédés, marchés et propriétés fonctionnelles.
Cette cartographie a ainsi fait l’objet de la publication d’un livret en mars 2017, recensant également l’ensemble des offres technologiques en cours, valorisées par les partenaires.
Télécharger le portefeuille brevets de l’institut Carnot 3BCAR : http://www.3bcar.fr/images/3BCAR__Livret_brevet-OT.pdf

Contact(s)
Chargé d’affaires de l’Institut Carnot 3BCAR :
Alexandre Brosse (01 42 75 93 82)