• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Méthanisation : Nouveaux succès pour la start-up BioEnTech

Créée en 2013, à partir des compétences développées à l’Inra et l’Inria, la jeune entreprise BioEnTech   propose des solutions logicielles de supervision ainsi que des services d’assistance et télésurveillance pour les unités de méthanisation. En 2017, 4 ans seulement après sa création, elle donne un coup d’accélérateur à son développement…

BioEnTech : analyser et modéliser le processus de méthanisation en fonction de la nature des intrants. © Inra, BioEnTech
Mis à jour le 18/09/2017
Publié le 24/05/2017

Méthanisation : le choix français

La France a fait le choix de développer une filière « méthanisation » s’appuyant sur l’emploi de gisements de matières très diversifiés : des sous-produits de l’industrie agro-alimentaires aux déchets organiques de collectivité en passant par les boues de station d’épuration. De ce fait, la gestion des intrants puis leurs utilisations comme matières premières dans les processus de méthanisation constituent des facteurs clés qui influencent le déroulement du procédé et la production finale de biogaz. L’optimisation de ces processus passe à la fois par la caractérisation des gisements et par la mise en place d’outils pour le suivi de la performance des installations. S’appuyant sur ce constat, BioEnTech développe des outils logiciels permettant de diagnostiquer en temps réel l’état des digesteurs et ainsi optimiser leur pilotage.

Un écosystème favorable

BioEnTech bénéficie depuis sa création d’un environnement particulièrement favorable. BioEnTech est accompagné depuis sa création par l'INRA et par l'INRIA respectivement pour l'expertise biologique et le développement informatique. La jeune pousse, basée à Narbonne, travaille en partenariat étroit avec le Laboratoire de Biotechnologie de l’Environnement (LBE) de l’Inra dont les compétences en matière de méthanisation sont mondialement reconnues. La start –up a aussi bénéficié de la Business Unit Inra Transfert Environnement (ITE) pour accompagner son développement.

Actualité récente : une levée de fond et le lancement d’un nouveau programme PIA  

En février 2017, la jeune entreprise a officialisé une levée de fonds de 900 K€. Elle souhaite recruter une douzaine de collaborateurs d’ici 2019 pour des activités en cours de développement ayant fait l’objet de dépôt de brevets. Le premier segment visé est celui des stations d’épuration industrielles. L’entreprise souhaite aussi s’appuyer sur cette levée de fonds pour proposer ses solutions innovantes à l’international.  
Déposé par BioEnTech en 2016 auprès de l’ADEME, le programme MAPPED (voir encadré) vient tout récemment d’être lauréat d’un appel à Projet Investissement d’Avenir (PIA). Le programme vise à apporter des solutions concrètes pour aider les acteurs territoriaux de la méthanisation dans une démarche  d’économie circulaire. Ce programme s’articule autour de différents axes :

  • Le déploiement de systèmes de supervisions intelligents MeMo (développés par la start-up) sur 6 à 7 unités territoriales de méthanisation actuellement en activité. A ce titre, actuellement les partenaires du projet sont à la recherche d’installations ;
  • L’installation de SNAC ( systèmes de titration de différents composés) sur une dizaine d’unités ;
  • Le déploiement d’une approche méthodologique innovante basée sur la mise en place d’une plateforme territoriale d’information entre pourvoyeurs et utilisateurs de déchets. Cette plateforme permettra de recenser en amont, les gisements de matières susceptibles d’être méthanisées et en aval, les digestats destinés à une valorisation agronomique. Cette plate-forme aura aussi pour objectif d’améliorer le pilotage des unités de méthanisation ;
  • La standardisation de la caractérisation des gisements « méthanisables » et des digestats afin d’alimenter en informations la plateforme territoriale.

A l’échelle d’un territoire, le programme vise à :

  • Sécuriser l’approvisionnement matières premières des unités de méthanisation ;
  • Assurer une adéquation des substrats avec un objectif de production d’énergie ;  
  • Optimiser les performances des unités de méthanisation ;
  • Anticiper l’épandage des digestats.  
Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

  • Eric LATRILLE Inra - UR 50 LBE - Unité propre de recherche, Laboratoire de Biotechnologies de l’Environnement, Avenue des Étangs, 11100 Narbonne
  • Jérémie MIROUX BioEnTech - INNOVEUM – 74 rue Paul Sabatier, 11100 Narbonne
Département(s) associé(s) :
Environnement et agronomie, Microbiologie et chaîne alimentaire
Centre(s) associé(s) :
Occitanie-Montpellier

MAPPED

En savoir plus sur le projet MAPPED
Méthanisation-énergie-Agronomie, Production de Proximité en Economie circulaire et Durable

  • Objectif : Dynamiser la filière méthanisation à l‘échelle territoriale dans une démarche d’économie circulaire
  • Partenaires industriels : BioEnTech (Coordination) – ENGIE -  AKAJOULE
  • Partenaires académiques : INRA (LBE et ECOSYS) - IRSTEA
  • Durée du projet : Mars 2017 – Mars 2019
  • Financeurs et labellisation éventuelle : PIA – ADEME
  • Budget global :   4 730 K€

Le palmarès de BioEnTech

2013 : BioEnTech est lauréate du concours Coup de Pousse de la région Languedoc –Roussillon – Défi : Aménagement durable du territoire.  

2013 : la société a été engagée dans le projet ANR AUTOFERM (maîtrise de la méthanisation en humide à la ferme).  

2014 : BioEnTech est lauréat du concours ILAB http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pid24633/i-lab-concours-national-d-aide-a-la-creation-d-entreprises-de-technologies-innovantes-et-prix-pepite.html  organisé par le MESR et BPI dans la catégorie « création développement »

2014 : BioEnTech bénéficie d’un programme ADI http://www.bpifrance.fr/Toutes-nos-solutions/Aides-concours-et-labels/Aides-a-l-innovation-projets-individuels/Aide-pour-le-developpement-de-l-innovation organisé par Transfert Languedoc Roussillon  et la BPI pour développer son système de contrôle avancé sur des digesteurs en STEP urbaine

2015 : BioEnTech est co-lauréate de l’appel à projet ENGIE - capteurs innovants pour méthaniseurs  

2017 : la société vient d’être lauréate d’un appel à projet PIA sur l’économie circulaire en consortium avec IRSTEA, INRA et ENGIE (voir encadré)