• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

La coolbox : un système de refroidissement des serres avec de l’eau recyclée

320 m² de serres, sur les 4 700 m² du parc du domaine de Saint Maurice en Avignon (PACA), sont rafraichies par projection d’eau sur des matelas de copeaux au travers desquels l’air est aspiré. Ce système mis au point au niveau de l’unité GAFL, appelé coolbox, s’inscrit dans une démarche de recherche et d’action pour optimiser l’existant.

un système de  refroidissement  des serres avec de l’eau recyclée
Mis à jour le 23/10/2014
Publié le 07/10/2014

Rafraîchir les serres de production au moment des pics de chaleur peut vite s’avérer onéreux et consommateur de ressources rares, telle que l’eau. En région PACA, les chercheurs de l’unité GAFL ont reçu l’appui de la commission de Développement Durable pour lancer un projet de rafraichissement des serres grâce à un système de recyclage de l’eau : la coolbox.

320 m2 de serres rafraîchies par de l’eau recyclée sur le domaine de Saint-Maurice à Avignon

Le dispositif de refroidissement consiste à pulvériser de l’eau sur des matelas de copeaux positionnés sur les serres, par lesquels l’air est aspiré. Jusqu’alors, 14 000 m3 d’eau, prélevés dans les nappes phréatiques et rejetés dans les égouts, étaient nécessaires pour assurer le processus de refroidissement. Cette eau était perdue à un moment où les nappes phréatiques étaient basses et, par sa forte teneur en sels de calcium, elle présentait l’inconvénient de pétrifier et de colmater les matelas de copeaux.

La Coolbox pour collecter et recycler l’eau de refroidissement

 Grâce à son système de collecte et de recyclage de l’eau, la Coolbox permet désormais de réaliser des économies substantielles en eau. Parallèlement, les jets ont été réorientés au plus haut sur les matelas et le débit des buses de diffusion a été lui-même réduit de moitié. 300 m3 d’eau adoucie aujourd’hui suffisent à assurer l’efficacité du système de refroidissement. Par son cycle de nettoyage à contre-courant pour déconcentrer l’eau et nettoyer les filtres, cette innovation a permis également d’économiser des centaines d’heures de nettoyage.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Biologie et amélioration des plantes, Santé des plantes et environnement
Centre(s) associé(s) :
Provence-Alpes-Côte d'Azur