• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Ethanol 2G : technologie Futurol en cours de commercialisation avec sa capacité d’essai préservée

Fin 2018, la commercialisation du procédé Futurol a été confiée à Axens et ARD s’est porté acquéreur du pilote, un outil précieux pour accompagner son déploiement à l’international

Futurol. © Procethol 2G
Mis à jour le 05/06/2019
Publié le 25/03/2019

Entre 2008 et 2018, le projet Futurol, a rassemblé 11 partenaires publics et privés, financiers, industriels et chercheurs dont l’INRA, autour d’un vaste projet visant à développer un savoir-faire français de production de bioéthanol- carburant  à partir de matières premières ligno-cellulosiques. Les objectifs du projet ont été atteints puisque la technologie a été menée jusqu’à son étape finale et est désormais mise sur le marché par l’intermédiaire d’Axens. Les principaux atouts de cette technologie exportable et durable résident dans sa simplicité, sa totale autonomie énergétique et  son adaptabilité à différents types de biomasses, ce qui rend son utilisation envisageable à l’échelle mondiale.

Dans le cadre du projet, dès 2011, un outil de production pilote est installé sur le site de Pomacle Bazancourt (Marne). L’outil a été conçu pour valider la technologie Futurol pour le traitement de 1T / jour de matières premières, depuis l’étape de préparation de la biomasse jusqu’à l’ultime étape de distillation de l’éthanol. Cette approche complète d’un procédé continu en fait un outil unique en son genre à cette échelle de scaling –up.  Des essais de pré-traitement, étape critique, ont aussi été réalisés à environ 100 T/jour sur un autre site.

Depuis le 31 octobre 2018, ARD SA, l’un des partenaires du projet, a stabilisé le devenir de l’outil expérimental de Procethol 2G SAS, la société créée pour héberger et porter le projet Futurol. En lui rachetant le pilote et en reprenant le personnel en charge de son fonctionnement, ARD épaulera AXENS, filiale de l’IFPEN, en charge de la commercialisation à l’échelle mondiale de la technologie Futurol.