• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Vivre avec les animaux. © inra

Vivre avec les animaux : Une utopie pour le XXIe siècle

Dans notre monde radicalement artificialisé, seuls les animaux, en nous rappelant ce qu'a été la nature, nous permettront peut-être de nous souvenir de notre propre humanité. Mais saurons-nous vivre avec eux ? Le voulons-nous encore ? Car l'abattage de masse des animaux, considérés comme simples éléments des "productions animales", leur inflige une terreur et une souffrance insoutenables, tout en désespérant les éleveurs. Et l'élevage, après 10 000 ans d'existence, est aujourd'hui souvent décrit comme une nuisance, pour l'environnement comme pour notre santé. Une condamnation reposant sur une confusion entre "élevage" et "production animale", dont il nous faut comprendre les enjeux.

Mis à jour le 28/02/2013
Publié le 05/07/2011

Qu'est-ce que l'élevage ? Quelles différences entre "élevage" et "productions animales" ? Quelle est la place de la mort dans le travail avec les animaux ? Peut-on améliorer leur sort dans les systèmes industriels ? Faut-il "libérer les animaux" comme le proposent certains philosophes ? En répondant ici à ces questions, Jocelyne Porcher explique en quoi la capacité des hommes à coexister pacifiquement dépend de leur capacité à vivre en paix et dignement avec les animaux. Et pourquoi, dès lors, sauver l'élevage en évitant son assujettissement au système d'exploitation et de mise à mort industrielle pourrait être une des plus belles utopies du XXIe siècle.

Jocelyne Porcher est chargée de recherches à l'Inra. Elle est notamment l’auteur de Éleveurs et animaux, réinventer le lien (PUF, 2002), Bien-être animal et travail en élevage (Educagri/Inra, 2004), Cochons d’or. L’industrie porcine en questions (Quae, 2010).

Éditions La Découverte, juin 2011, 168 p.

Prix : 15 €