couverture livre protection agroecologique cultures. © Quae

Protection agroécologique des cultures

Voici un ouvrage qui introduit les principes de l’agroécologie dans leur application à la protection des cultures. Les auteurs proposent l'analyse de plusieurs expériences participatives réalisées dans des contextes d'agriculture tempérée ou tropicale.

Mis à jour le 06/09/2017
Publié le 26/01/2016

La synthèse débute par une présentation des principes de l’agroécologie et de leur application à la protection des cultures, complétée d’une revue critique de l’évolution de celle-ci. Puis elle analyse plusieurs expériences participatives réalisées en vraie grandeur, dans différents contextes de protection de fruits et de légumes contre leurs ravageurs. Des recommandations concrètes en sont issues pour des systèmes de cultures tempérés et tropicaux. Le dernier chapitre présente les véritables clés de la transition agroécologique recherchée.

Croiser de nombreuses questions

Comment concilier la protection des cultures vis-à-vis des ravageurs et des maladies avec la durabilité socioéconomique, écologique, environnementale et sanitaire des agroécosystèmes ? Face aux limites du système actuel, comment assurer la transition des techniques de lutte préconisées dans le cadre de la "protection intégrée" des cultures, vers une "protection agroécologique" des cultures (ou PAEC), méthodologie innovante pour gérer les peuplements d'un agroécosystème ?

Les contributions des 56 auteurs, issus d’horizons variés, traduisent le besoin et les attentes de la communauté scientifique et agricole. Leur expérience dans la recherche, l’enseignement, la formation, le transfert de connaissances en contextes de production, ainsi que la rigueur de leur raisonnement scientifique, donnent à l’ouvrage sa profondeur et son originalité. Le livre constitue un support d'informations très riche pour des professionnels et pour les enseignements en agronomie, en protection des cultures, en gestion de la biodiversité ou en agroécologie.

Avant-propos de Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture. Préambule de François Houllier (Pdg de l’Inra) et Michel Eddi (Pdg du CIRAD). Préface de Thierry Doré, directeur scientifique d'AgroParisTech. Introduction de Pierre Ferron, ancien chercheur à l'Inra.
Un document en 5 parties :
- Décliner les principes de l'agroécologie à la protection des cultures
- Application en cultures maraîchères : l'expérience Gamour
- Application en cultures fruitières : l'expérience Biophyto
- Retours d’expériences et approches génériques de protection agroécologique des cultures
- Les clés de la transition agroécologique.
________________________________

"Protection agroécologique des cultures"

Editions Quae, collection Savoir faire - 2016, 288 p., 29 €. Sommaire complet, nom des auteurs sur le site de l'éditeur.

Les coordonnateurs de l'ouvrage :

- Jean-Philippe Deguine, entomologiste et agroécologue au Cirad, a une expérience internationale de 30 ans en protection des cultures dans différents types d’agroécosystèmes sur divers continents. Il a été président du réseau européen IPMEurope et responsable de projets novateurs participatifs en PAEC.
- Caroline Gloanec, ingénieure agricole et agroalimentaire, est spécialisée dans le développement agricole. Elle a été la coordinatrice du projet Biophyto à la chambre d'agriculture de la Réunion.
- Philippe Laurent, microbiologiste avec une forte expérience en phytopathologie, est maître de conférences à l'IUT de la Réunion. Il est responsable pédagogique d’une formation diplômante pour professionnels en PAEC.
 - Alain Ratnadass, entomologiste au Cirad, est chercheur au Cirad à Montpellier, après avoir travaillé 25 ans en Afrique, dont 15 sur le sorgho. Il est spécialiste de la protection intégrée des cultures tropicales contre les ravageurs.
- Jean-Noël Aubertot, agronome à l’Inra, est spécialisé dans la gestion durable des stress biotiques en grande culture. Il a conçu différents modèles de gestion de maladies cryptogamiques. Il anime plusieurs programmes nationaux et internationaux dans le domaine de la protection des cultures.

> Voir la version anglaise de l'ouvrage

D'autres références sur le même sujet

"Repenser la protection des cultures - Innovations et transitions", une co-édition Quae-Educagri, en 2011. En raison de leurs impacts sur l’environnement et la santé, les réglementations visent à réduire l’usage des pesticides en agriculture. À partir de cas concrets (travaux expérimentaux et enquêtes de terrain), les auteurs explorent les différents moyens d’action, techniques et organisationnels, pour réduire la dépendance des systèmes de culture à l’égard des pesticides. Ils en montrent aussi les limites.
voir le sommaire

"Protection des cultures, de l’agrochimie à l’agroécologie", édition Quae en 2008. Cet ouvrage retraçait l'évolution des concepts et des pratiques de la protection des cultures. Il faisait une analyse de la situation phytosanitaire de la décennie 2000, illustrant les limites de la protection agrochimique et proposant le concept d'agroécologie.
voir le sommaire