• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Massif de cardères sauvages (Dipsacus fullonum) en Drôme, aussi appelées “cardère à foulon” ou “cabaret des oiseaux”. Dipsacus sativus fut longtemps utilisée pour carder la laine. C'est cette particularité qui est à l'origine du nom français “cardère” attribué au genre. Les machines à carder ayant depuis longtemps pris l’avantage, cette plante est aujourd’hui reléguée au rôle d’adventice des prairies., © MEURET Michel

Intrants d'avance

L’objectif de réduction de 50 % d’utilisation de pesticides affiché par le plan Ecophyto 2018 est ambitieux, il ne pourra être atteint que par des modifications substantielles des systèmes de cultures actuels.

Mis à jour le 31/01/2013
Publié le 28/01/2013

Les enjeux actuels de sécurité alimentaire et de la protection de l’environnement imposent de conserver des niveaux de production agricole élevés mais avec le plus faible niveau d’intrants (pesticides, engrais...) possible.
Dans les systèmes testés en protection intégrée par l’Inra Dijon sur le Domaine expérimental d’Epoisses, les résultats montrent que l'on peut maîtriser la flore adventice en ayant peu recours aux herbicides.
Interview de Nicolas Munier-Jolain, unité Agroécologie, Inra Dijon (mai 2012)