Tiques. Femelles Ixodes ricinus © Gwenaël Vourc'h

Réservoir de recherches, vecteur de solutions : rôle clé de l'Inra sur les maladies à tiques

Vue à la loupe binocuolaire d'un accouplement de tiques du mouton (Ixodes ricinus).. © Inra, FILIPUTTI delphine

L'attaque tique

Des chercheurs de l’Inra de Clermont-Ferrand partent à la chasse aux tiques. Le but de cette recherche ? Mieux comprendre la maladie de Lyme, une infection bactérienne transmise par la tique qui reste difficile à traiter et qui peut provoquer des handicaps physiques et mentaux. On compte près de 26 000 nouveaux cas par an en France.

Mis à jour le 26/08/2016
Publié le 25/01/2013

Pour lutter contre la maladie de Lyme qui sévit dans les zones tempérées du monde, des chercheurs de l’Inra de Clermont-Ferrand traquent les tiques. Ces insectes microscopiques qui s’accrochent aux tissus sont, pour certains, porteurs de cette infection. Disséqués puis observés au microscope, leur ADN permettra peut-être un jour de traiter cette maladie.