• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Petite fille en train de croquer dans une pomme. HABEAT , Dijon, mars 2014. © Amelia_Fox_Fotolia

Faire aimer les fruits et légumes à ses enfants

Mieux comprendre les périodes et les mécanismes clés dans la formation des préférences alimentaires chez l'enfant depuis la naissance jusqu'à l'âge de 5 ans, tel est l’objectif du programme européen Habeat, coordonné par Sylvie Issanchou, directrice de recherche au Centre des sciences et du goût à l’Inra Dijon. Interview.

Par Patricia Léveillé
Mis à jour le 15/07/2014
Publié le 31/03/2014
Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

  • Sylvie Issanchou CGSA
Département(s) associé(s) :
Alimentation humaine
Centre(s) associé(s) :
Dijon Bourgogne Franche-Comté

Conseils pratiques pour les parents

Alimentation d'un enfant.. © Inra, MAITRE Christophe
Alimentation d'un enfant. © Inra, MAITRE Christophe
Quand votre enfant commence à se tenir assis et semble prêt à goûter des aliments autres que le lait, proposez-lui des légumes ; ils conviennent parfaitement comme premiers aliments de diversification.

Que se passe-t-il quand bébé goûte pour la première fois un aliment nouveau ?

Quand il goûte un aliment nouveau il est possible que votre bébé fasse des grimaces. Cela ne signifie pas forcément qu'il n'aime pas cet aliment. Ces expressions faciales peuvent simplement vouloir dire qu'il est surpris par ce goût non familier. Les bébés naissent avec une attirance envers la saveur sucrée et ont besoin d'apprendre à aimer les saveurs acides et amères.

> Lire la suite

Dossier

La formation des préférences alimentaires

Les chercheurs Inra en Alimentation humaine étudient le développement des préférences alimentaires chez l'Homme dès le plus jeune âge. Les chercheurs coordonnent en particulier une étude de cohorte, visant à expliquer les préférences et comportements à l’âge de 2 ans par les expositions sensorielles pré et néonatales, par la réactivité sensorielle de l’enfant et par le contexte psychosocial de ces expositions. Ils étudient également les mécanismes d’apprentissage des préférences au travers d’études expérimentales. > Lire la suite