Inside Inra à Montpellier : projet Ecobiocap

Les agroplastiques en plein essor

Les plastiques fabriqués à partir de débris végétaux, de tournesol ou blé par exemple, ont un bel avenir devant eux. Comment fabrique-t-on ces agroplastiques ? Visite guidée au Laboratoire de Chimie agro-industrielle avec Gérard Vilarem pour suivre les étapes de la transformation de ces déchets en produits de consommation.

Mis à jour le 11/09/2014
Publié le 01/04/2014
  • AGENDA 2014 - L'Inra au rendez-vous international de l'innovation et de la compétitivité

Colloque ICS du 16 au 18 septembre 2014, Toulouse

Le stand Inra présentera les trois instituts Carnot : 3BCAR dans le domaine du carbone renouvelable, Qualiment dans l'alimentation et ICSA dans la santé animale, ainsi que deux démonstrateurs : Toulouse White Biotechnologies (biotechnologies blanches) et Métagénopolis (santé humaine). La filiale de valorisation des innovations, Inra Transfert, sera également présente. L'Inra participe enfin à une conférence sur la biologie de synthèse. En savoir plus >

  • DOSSIER : Les lignines, l'épine des bioraffineries

Passer des biocarburants première génération à deuxième voire troisième, entrer dans l’ère de la chimie verte nécessite de lever un verrou de taille : la lignine ! Clef du développement des bioraffineries, c’est la molécule d’achoppement de toutes les recherches… Lire la suite > 

Reportage vidéo réalisé en partenariat avec France 3 à l'occasion du salon de l'agriculture 2012.

Le saviez-vous ?

La chimie verte au secours du bleu pastel

Le bleu pastel (Isatis tinctoria) est un pigment qui a enrichi la région de Toulouse au Moyen-Âge. L’indigo et les teintures indigo synthétiques ont fait disparaître ce pigment. De 1994 à 2012, un projet scientifique a été réalisé sur 20 plantes dont le pastel (bleu), le réséda des teinturiers (jaune), et la garance (rouge) aboutissant à 8 thèses de doctorat et conduisant à l’optimisation d’un procédé industriel vert. Six PME se sont regroupées pour fusionner en un secteur complet sur les teintures naturelles dans le Sud-Ouest de la France. Sans parler de la création de l’Académie des Sciences et la Culture du Pastel.

Un vernis à ongles « vert »

Les recherches sur les agroressources menées au Laboratoire de chimie agro-industrielle ont contribué à mettre au point un vernis à ongles avec 85 % de bio-ingrédients (15 % pour les produits existants) en particulier des bio-solvants et bio-plastifiants. Ce vernis comprend 60 % de moins de composés organiques volatils (COV).

Un substitut de la créosote de bois

Une protection efficace contre les termites et les attaques fongiques du bois est désormais possible grâce à la modification chimique du bois avec un dérivé d’huile de colza ou de tournesol. Pas de biocides. Plus de 1 000 PME européennes peuvent bénéficier des avantages de cette technologie.

Le Laboratoire de Chimie agro-industrielle

Créé il y a bientôt 40 ans, le Laboratoire de Chimie agro-industrielle a été le premier centre de recherche publique à inscrire la chimie des agroressources dans sa démarche scientifique. > En savoir plus