Couverture de INRA Magazine numéro 23 sur la controverse Science-Société de décembre 2012

La controverse, du débat au conflit

Par Pascale Mollier (coordination éditoriale)
Mis à jour le 07/11/2013
Publié le 16/01/2013

Cinq acteurs de l'Institut National de la Recherche Agronomique (Inra) décryptent les mécanismes de la controverse scientifique. Moteur d'apprentissage et d'exploration collectives pour certains, source de conflits et de polémiques sociétaux pour d'autres. Ferment d'expertise souvent, piège de la communication immédiate parfois, la controverse est toujours au cœur des grands débats qui animent les rapports entre la communauté scientifique, la société civile et les pouvoirs publics.

La controverse scientifique est un moteur d’avancée de la connaissance. Il n’est qu’à évoquer la polémique autour de la génération spontanée qui a amené Pasteur, et d’autres, à rivaliser d’ingéniosité pour concevoir de nouvelles expériences. La controverse scientifique pose aussi des problèmes aigus de communication quand elle devient sociétale.
Plutôt que d’entrer dans les méandres de telle ou telle controverse, nous avons choisi d’en explorer les mécanismes, en donnant la parole à cinq acteurs de l’Inra qui la pratiquent, soit en l’animant, comme Claire Sabbagh ou Jean-Luc Pujol, soit en la gérant en tant que directeur de la communication, comme Jean-François Launay, soit encore en l’étudiant, comme les sociologues Pierre-Benoît Joly et Marc Barbier.