• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Toulouse

12 mars 2019

Conférence Biocontrôle de la SNHF - Toulouse mars 2019

Biocontrôle : des méthodes pour jardiner au naturel

La SNHF (Société Nationale d'Horticulture de France) organise une journée de conférence autour du Biocontrôle à l'INP-ENSAT (Toulouse).

Marc Bardin, directeur de l'unité Pathologie Végétale de l'Inra PACA interviendra autour du thème de la protection des plantes à l’aide de micro-organismes. Puis Brigitte Frérot, de l'UMR IEES (Institut d’Écologie et des Sciences de l'Environnement) du centre Inra de Versailles-Grignon, présentera les médiateurs chimiques.

Mis à jour le 04/02/2019
Publié le 30/01/2019

Mardi 12 mars 2019
de 9h à 16h30

INP-ENSAT
Avenue de l’Agrobiopole, Auzeville-Tolosane
31326 CASTANET-TOLOSAN

   

En Europe, la directive 2009/128/CE rend obligatoire le développement de la protection intégrée des cultures qui privilégie les méthodes préventives aux traitements utilisant des produits phytosanitaires de synthèse.

De plus, la protection intégrée utilise des méthodes curatives qui s’appuient sur des moyens de surveillance, d’observation et d’aide à la décision. Les techniques de biocontrôle, basées sur l’utilisation des agents vivants ou issus du vivant, s’inscrivent dans cette stratégie.

Respecter les principes de la protection intégrée des cultures et employer des moyens de biocontrôle implique, en premier lieu, de connaître et d’observer son jardin afin de privilégier l’activité des auxiliaires généralistes, de certains oiseaux, de microorganismes, qui sont des moyens de défense gratuits. Leur présence peut être préservée et favorisée.

Utiliser des méthodes de biocontrôle est un changement de la conception des soins au jardin. Considérer le jardin comme un écosystème, dans lequel la mise en œuvre des agents de lutte vivants (les macroorganismes et microorganismes) ou issus du vivant (médiateurs chimiques et substances naturelles), permet d’éviter ou de réparer des dégâts indésirables.

    

En savoir plus et s'inscrire sur le site de la SNHF >>

Programme

09H : Accueil

09H15 : Ouverture
Yvette Dattée, Présidente du conseil scientifique de la SNHF

09H30 : La protection biologique intégrée et le biocontrôle : principes et importance dans la gestion des ravageurs et maladies des plantes
Cédric Bertrand, Président de l’Académie du Biocontrôle et de la protection intégrée

10H10 : Utilisation des macro-organismes en lutte biologique : intérêts et limites
André Fougeroux, Membre de l’Académie d’Agriculture de France

Questions avec la salle

10H40 : Pause

11H00 : Protection des plantes à l’aide de micro-organismes
Marc Bardin, Inra PACA

11H20 : Protection des plantes à l’aide des Stimulateurs de Défense des Plantes
Bernard Dumas, Université Paul Sabatier de Toulouse

11H40 : Les médiateurs chimiques : le présent et les perspectives dans le cadre du biocontrôle des insectes nuisibles
Brigitte Frérot, Inra Versailles-Grignon

Questions avec la salle

12H30 : Déjeuner

14H00 : Intervention sur la réglementation
Nicolas Marquet, UPJ

14H30 : Table ronde
animée par Cédric Bertrand avec la participation de Michel Javoy, Chef de projet SNHF , Jean-Christophe Duthoit, Truffaut et Christelle Bringaud, Direction des Jardins et Espaces Verts de la Mairie de Toulouse

16H15 : Conclusion
Yvette Dattée, Présidente du conseil scientifique de la SNHF