• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
FRELON asiatique à pattes jaunes, Vespa velutina nigrithorax. © Inra, Karine MONCEAU

Comment empêcher le frelon de faire son miel des abeilles

Cycle de vie de Vespa velutina

La biologie de Vespa velutina est mal connue dans son aire d’origine en Asie. Aussi, les chercheurs français ont, depuis la découverte des premiers spécimens, un objet d’étude à part entière. Une des clés de la lutte contre cet envahisseur est d’approfondir les connaissances sur sa biologie : régime alimentaire, taille des colonies, reproduction, comportement…

Par Patricia Léveillé
Mis à jour le 21/02/2013
Publié le 08/02/2013

Le cycle de vie du frelon à pattes jaunes s’établit sur une année. Une reine fonde sa colonie au printemps. Des premiers œufs naissent des femelles qui seront les ouvrières. Elles vont progressivement permettre à la reine de se consacrer uniquement à la ponte. A la fin de l’été, commence la production des premiers mâles et des futures reines. Le nid peut alors abriter plusieurs milliers d’individus : on estime ce chiffre à plus de 10 000 pour les plus grosses colonies. À titre de comparaison, un nid de frelons d’Europe abrite quelques centaines d'individus.

Cycle de vie de  Vespa velutina © Save. K. Monceau, D. Thièry
Cycle de vie de Vespa velutina © Save. K. Monceau, D. Thièry

Les reines fécondées quittent leur nid au début de l’hiver, et vont individuellement rechercher une cachette dans l’attente du printemps suivant.

Lorsque la température diurne permet le vol, les reines hivernantes sortent de leur cachette (tas de bois, abris dans le sol), et cherchent des sources d’eau et de nourriture. On peut ainsi en observer voler en Aquitaine durant les beaux jours de février.

Vespa velutina est actif de mars à novembre-décembre selon les conditions climatiques. Durant cette période, la population est la plus élevée.

Le nombre d’ouvrières augmente alors pour assurer l’alimentation, l’entretien et la protection de la colonie.

Les besoins de la colonie pourraient être résumés en quatre grandes catégories :

  • Nourrir le couvain, ce qui est principalement assuré par une alimentation protéique, d’où la prédation sur les abeilles.
  • Fournir l’énergie aux adultes pour les différents travaux, dont la chasse des proies : les ouvrières chasseuses peuvent voler de longues distances et ont donc besoin de beaucoup d’énergie pour le vol.
  • Trouver de l’eau : le nid est construit en cellulose végétale malaxée avec de l’eau, et les besoins en eau sont probablement très importants.
  • Entretenir le nid, le consolider au fur et à mesure de sa croissance et assurer son bon état sanitaire. C’est probablement ce qui explique l’observation de frelons recherchant systématiquement certains végétaux. On peut s’attendre par exemple à des analogies avec l’abeille pour qui la fabrication de propolis (à base d’exsudats de bourgeons et en particulier de peuplier, de merisier, de marronnier) représente une activité importante. Nous savons, par de récents travaux menés dans notre unité, qu’un nid en captivité privé d’alimentation en proies et en substances végétales périclite assez rapidement.

Élevage de colonies de Vespa velutina à l’Inra de Bordeaux

Frelon asiatique à pattes jaunes.. © inra, Karine Monceau
Frelon asiatique à pattes jaunes. © inra, Karine Monceau
Afin d’approfondir les connaissances sur la biologie de ce prédateur, un élevage de nids en captivité a été mis au point au laboratoire de l’unité Save.

Cette technique permet d’étudier et de réaliser de nombreuses observations en toute sécurité :

- comprendre la régulation comportementale des individus dans les nids, la notion d’agressivité interindividuelle,

- mesurer la consommation de nourriture des individus, ou encore leur vitesse de développement.

L’élevage en captivité de ces insectes ouvre ainsi de nouvelles perspectives pour réaliser des tests biologiques et comportementaux sur des individus produits en conditions contrôlées.