Né de la rencontre entre un photographe et un vétérinaire. Il est question d'une étroite complémentarité entre éleveurs et vétérinaires.. © Inra

Le yin & le yang (tome 1)

Cet ouvrage est né de la rencontre entre un photographe, Philippe, et un vétérinaire, Francesco. Il raconte l’étroite complémentarité entre éleveurs et vétérinaires qui allient savoir-faire et technicité, en réponse aux impératifs économiques de l’élevage charolais moderne. Il insiste sur les évolutions néfastes de ce métier qui éloigne petit à petit les hommes de la nature et de la vie.

Mis à jour le 10/01/2017
Publié le 04/01/2017

Ce livre parle de la résistance d’un vétérinaire qui refuse de travailler dans les élevages intensifs et se révolte contre l’industrialisation de son métier. Il privilégie le contact avec l’animal et les hommes et considère que les rapports avec les premiers déterminent la qualité des relations que l’on entretient avec les seconds. 

Son témoignage, illustré, apporte une critique au système capitaliste de production de viande, système qui fragilise toute la filière et ne semble pas avoir d’avenir bien qu’il soit présenté comme étant incontournable : il serait le summum de l’évolution productiviste.  

En contrechamp, Jocelyne Porcher nous apprend, entre autres, que les professions de vétérinaire et d’agriculteur sont celles qui fournissent le plus de candidats au suicide. Elle interroge, à la lumière de l’histoire vétérinaire, ce progrès dicté par la seule logique économique. Décryptant la marche forcée qui l’a imposé au détriment d’autres richesses : le lien puissant à l’animal, l’autonomie des métiers, le savoir-faire.   Un tome 2 sera consacré aux éleveurs : « L’élevage est un rapport de travail avec les animaux domestiques, profondément dépendant des rapports de travail construits entre êtres humains », comme le souligne Jocelyne Porcher.  Il importe donc de magnifier un des plus beaux métiers, menacé par un modèle économique déséquilibré.  

Par :

Philippe Busser, photographe auteur. Il photographie la vie quotidienne de ses contemporains… et la sienne. 

Catherine Thoyer, auteure. Elle travaille en milieu rural et en tire son écriture.  

Eclairage de Jocelyne Porcher, sociologue et directrice de recherches à l’UMR Innovation à l’Inra de Montpellier. 

Le yin & le yang (tome 1)

Editions du miroir – collection Des choses à dire - 192 pages, 2016 - 36,00 euros