• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer
Reportage Maya Press Paintball à phéromones contre processionnaire du pin. © Inra

Le paintball pour contrôler la chenille processionnaire du pin

Parmi les moyens de lutte respectueux de l’environnement contre la progression de la chenille processionnaire, l’Inra Paca teste une méthode originale basée sur la confusion sexuelle : le tir au paintball à base de phéromones. Reportage dans les Bouches-du-Rhône avec Jean-Claude Martin, de l’unité Entomologie et forêt méditerranéenne.

Mis à jour le 24/02/2016
Publié le 24/02/2016

La chenille processionnaire du pin est en passe de conquérir la presque totalité du territoire. Elle représente un problème de santé publique : ses soies urticantes pour l'homme comme pour les animaux, provoquent des démangeaisons importantes. En effet, cette chenille produit une toxine qui met en danger le bétail, les animaux domestiques mais aussi les êtres humains. De plus, son activité défoliatrice réduit la croissance et fragilise les forêts de pins et de cèdres.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Santé des plantes et environnement
Centre(s) associé(s) :
Provence-Alpes-Côte d'Azur

Le biocontrôle et la biodiversité, des stratégies de gestion de la chenille processionnaire du pin

L'Inra travaille également sur des solutions de biocontrôle comme la pose de nichoirs à mésanges. Cet oiseau peut en une seule journée dévorer une quarantaine de chenilles. Cette piste est actuellement à l'étude dans quatre sites suivis par l'Inra. D’autres études sont conduites sur l’utilisation de micro-hyménoptères parasites des œufs de processionnaire du pin afin d’optimiser cette stratégie de régulation biologique.

Les clés pour lutter contre la processionnaire du pin

visuel pour document processionnaire en 15p. © Inra
© Inra
Ce document, élaboré par l'Inra avec ses partenaires du sujet, permet de la reconnaître et de comprendre son cycle pour s'en éloigner, s'en protéger ou entamer de bonnes pratiques de lutte.

> Lire la suite

Dossier

Processionnaire du pin : une chenille sous haute surveillance

Face à l'invasion de la processionnaire, les chercheurs de l’Inra se mobilisent. D’une part, ils tentent de mieux comprendre la dynamique des populations de processionnaires et de mesurer l’étendue des dégâts qu’elles provoquent. D’autre part, ils affinent les armes de la riposte : respectueuses de l’environnement, les méthodes qu’ils mettent au point permettent de se prémunir contre une infestation de chenilles en ville ou à la campagne et de prévenir leurs pullulations.

> Lire le dossier