• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Résultats de recherche
Résultats : 0 - 10 sur 215
Trier par : Pertinence / Date

CRISPR/Cas9, efficace pour induire la perte d’olfaction chez un insecte ravageur de culture

naturelle en ont étudié la faisabilité chez la noctuelle du coton, Spodoptera littoralis , un redoutable ravageur de culture. CRISPR/Cas9 chez les insectes, des prouesses techniques comme prérequis Les scientifiques

A la poursuite du charançon rouge du palmier

Des puces électroniques pour suivre les déplacements d’un insecte ravageur Pour mieux comprendre le comportement de Rhynchophorus ferrugineus et, à terme, limiter sa prolifération, des chercheurs de l

Lutte contre le carpocapse : un récepteur olfactif à l’étude

insecte permettra d’optimiser l’efficacité des méthodes de lutte contre ce ravageur. Cette reconnaissance implique des structures nerveuses particulières : les récepteurs olfactifs. Un récepteur olfactif étudié

Une goutte d’insecticide pour un effet paradoxal

A faible dose, un insecticide néonicotinoïde peut favoriser la reproduction d’un insecte ravageur en stimulant son activité sexuelle A faible dose, un insecticide néonicotinoïde peut favoriser la reproduction

Souvenir olfactif du papillon de nuit

Une goutte d’insecticide amplifie l’effet de l’expérience olfactive sur le comportement sexuel de l’insecte ravageur. Une goutte d’insecticide amplifie l

Résistance du poirier à la tavelure et au psylle

champignon Venturia pirina , responsable de la maladie de la tavelure, et le psylle Cacopsylla pyri , insecte ravageur, sont deux des principaux bioagresseurs du poirier ( Pyrus communis ). Ceux-ci ayant développé

La génomique lève le voile sur la perte du sexe chez le puceron du pois 

X du puceron du pois, une région responsable de la perte du sexe chez cet insecte ravageur des cultures.  Par quels mécanismes certaines espèces perdent-elles la capacité à se

Bruche de la féverole : un exemple de signal chimique émis par la plante au service du bio-contrôle

identifié deux mélanges olfactifs susceptibles d’être utilisés dans le bio-contrôle de cet insecte ravageur. Bruchus rufimanus , plus communément dénommée bruche de la fèverole, est un insecte spécifique

Drosophila suzukii prolifère à vitesse grand V

Drosophila suzukii est originaire d’Asie. Appelée aussi drosophile à ailes tachetées, l’insecte ravageur est désormais présent sur notre territoire et menace nos vergers et productions de