• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Résultats de recherche
Résultats : 0 - 10 sur 18
Trier par : Pertinence / Date

La bio-informatique au service de la santé animale

bio-informatique peut permettre aux chercheurs de venir en aide aux vétérinaires pour maîtriser la propagation d'agents pathogènes en élevage. Dans le cadre du projet MIHMES, une vidéo

La drosophile, un nouveau modèle pour étudier les maladies neurodégénératives à prions

Des chercheurs de l’Ecole nationale vétérinaire de Toulouse et de l’Inra et leurs collègues de l’université de Cambridge montrent, pour la première fois, que

Prion, découverte d’une unité élémentaire nécessaire et suffisante pour assurer sa propagation

’un trimère de protéines, est nécessaire et suffisante à la réplication de ces agents pathogènes. La propagation de prions de mammifères, constitués de protéines mais dépourvus d’acides

La maladie d’Alzheimer, une maladie contagieuse ?

maladie de type prion » ou « d’amyloïdes infectieux ». Ou d’étendre le terme d’agent transmissible non-conventionnel aux assemblages protéiques responsables de la maladie d’

Prix du public au festival "les maths et moi" pour le projet MIHMES

bio-informatique peut permettre aux chercheurs de venir en aide aux vétérinaires pour maîtriser la propagation d'agents pathogènes en élevage. Voir le palmarès : http://www.sciencesmaths-paris.fr

Séminaire du Réseau Thématique de Recherche Agro - Rennes

Projet MIMHES : modélisation multi-échelles, de l’intra-Hôte à la métapopulation, de la propagation d’agents pathogènes pour Évaluer des stratégies de maîtrise - P.Ezanno Mercredi 18

Maîtriser la paratuberculose bovine

’infection ont été couplées aux mouvements commerciaux d’animaux,  une voie majeure de propagation d’agents pathogènes du bétail. Ces mouvements ont été représentés par un réseau

Les arbres plus efficaces que les buissons pour lutter contre l’érosion éolienne des sols

ont aussi des conséquences sanitaires liées à leur inhalation par les êtres humains, à la propagation d’agents potentiellement pathogènes et à la dispersion de polluants. La revégétalisation des

Les arbres plus efficaces que les buissons pour lutter contre l’érosion éolienne des sols

ont aussi des conséquences sanitaires liées à leur inhalation par les êtres humains, à la propagation d’agents potentiellement pathogènes et à la dispersion de polluants. La revégétalisation des

Mieux comprendre et maîtriser les épidémies en les modélisant

appliquées à l’épidémiologie animale et végétale. Elles concernent l’étude de la propagation et la persistance d’agents pathogènes, l’évaluation de stratégies de maitrise